Collège d’affectation : Pollestres continue de se défendre et lance un recours

Sous ce titre, Daniel MACH, maire LR (Les Républicains) de Pollestres, communique :

 

« La commune de Pollestres, représentée par son maire Daniel Mach, attaque en justice la délibération du Conseil Départemental qui entérine l’affectation des écoliers de Pollestres au collège Madame de Sévigné de Perpignan.

En effet, faisant fi des propositions d’ouverture du dialogue pour examiner collégialement ce dossier de la part des élus du Conseil Municipal de Pollestres, des parents d’élèves et de plusieurs syndicats, le Conseil Départemental a définitivement acté, le 11 juin 2018, le changement de collège d’affectation des petits Pollestrencs. En incluant de force les élèves de Pollestres, qui ne présentent aucune difficulté scolaire, au sein d’un établissement classé REP+ (enseignement prioritaire), le Conseil Départemental enferme les enfants Pollestrencs dans un cadre qui n’est pas adapté à leur niveau et les prive ainsi du principe d’égalité des chances. Cette erreur manifeste d’appréciation met en péril l’avenir scolaire des Pollestrencs et nul ne peut l’accepter.

C’est pour combattre cette injustice que le maire de Pollestres a déposé, le 7 août 2018, une requête aux fins d’annulation de la délibération auprès du Tribunal Administratif de Montpellier.