Communiqué de presse.

 

« A l’occasion de la dénonciation des faits présumés de harcèlement sexuel, la présidence et le doyen de la faculté des sciences juridiques et économiques ont immédiatement tendu la main aux plaignantes dont nous portons la voix. C’est une bonne chose.

Par lettre en date du 18 février 2019 (lien ci-dessous), nous apportons des éléments supplémentaires envers les institutions dans la limite de la volonté des étudiantes présumées victimes ».

 

Lettre VPE pour Pst et doyen copie


Lucas LAFFITE

Vice-président des étudiants
Université Perpignan Via Domitia (UPVD).