« C’est la République que j’aime…

>
L’équipe de France de football championne du monde, ce dimanche 15 juillet, lendemain de notre Fête Nationale, à Moscou… Le symbole est fort.
>
Cette équipe remarquable de jeunes français méritants que certains leaders d’opinion ont tenté de marginaliser, de dénigrer, de ridiculiser, de diaboliser, de caricaturer, de stigmatiser, vient de nous donner une extraordinaire leçon de « vivre ensemble », de tolérance.
>
Au-delà de l’exploit, derrière cette belle victoire, il y a tous les accents d’une République Française, il y a l’avenir de notre société, du peuple de France, il y a des convictions profondes, il y a les mots Liberté, Egalité et Fraternité.
>
Vingt ans après la Génération Zizou, il était temps que cette République revienne. Les talentueux joueurs du non moins talentueux sélectionneur des Bleus, Didier Deschamps, ont hissé haut le pavillon de la République, en étant les acteurs d’une réalité que certains voudraient enterrer à jamais. Oui, la République est de retour ! Cette équipe de France, volontaire, engagée, généreuse, douée, performante, ambitieuse, est le ressort qui manquait à notre « vivre ensemble ». Elle porte avec force le flambeau de ce « vivre ensemble » que nous appelons tous de nos vœux.
>
Je suis personnellement convaincu qu’elle va ouvrir la voie d’une époque formidable pour toutes celles et tous ceux qui ont l’âme et le cœur républicains, pour celles et ceux qui font le pari d’une France ouverte sur le monde.
>
Bravo les Bleus ! Bravo à nos champions du monde ! ».