Le maire de Perpignan, Jean-Marc PUJOL, par ailleurs président de la communauté urbaine Perpignan Méditerranée Métropole (PMM), accompagné de son adjoint chargé du renouvellement urbain, Olivier AMIEL, se sont rendus en plein coeur du centre historique de la ville « afin de visiter une remarquable réhabilitation d’immeuble rue Porte de pierre par la SCI Foncière catalane de Saint-Jacques ».

Cet immeuble de six logements refaits à neuf a bénéficié d’aides publiques de l’Agence NAtionale de l’Habitat (ANAH), de la Ville et de la Métropole, dans le cadre de l’Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat (OPAH), ainsi que de l’action municipale en faveur des façades.
« Ce type de projets marque le retour d’investisseurs sérieux dans le quartier prioritaire du centre de Perpignan (Saint-Jacques, La Real, Saint-Mathieu) permettant la lutte contre l’indécence des logements et le développement de la mixité sociale avec déjà des logements occupés par des étudiants qui bénéficieront de la proximité du Campus Mailly », ont tenu à souligner les deux élus perpignanais.
En trois ans, l’OPAH a permis d’effectuer des travaux dans 304 logements du centre historique avec 5,9 millions d’€uros de travaux – dont 2,5 millions de subventions publiques. Rien qu’en 2016 pour Saint-Jacques, ce sont 1,2 million d’€uros de travaux qui ont été engendrés par l’action des pouvoirs publics dans le quartier.
Le Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain (NPNRU), qui sera prochainement signé avec l’Etat, pour 100 millions d’investissements publics, va également participer à cette reconquête urbaine et sociale du coeur de Perpignan.