(Chantal Gombert et Béatrice Soulé… en fanfare, au cœur de l’animation, hier à midi place de Belgique)

 

 

 

Hier, jeudi 22 décembre 2016, c’était jour de marché hebdomadaire de plein air place de Belgique, à Perpignan, à deux pas de la Gare…

Comme le jeudi précédent, Chantal GOMBERT, adjointe au maire de Perpignan délégué « maire de quartier » de la Gare, avait eu l’idée sympathique d’organiser une sorte de « marché de Noël », produits du terroir à l’appui !,  épaulée par son équipe, les riverains et, surtout, les commerçants non sédentaires qui ont joué le jeu en s’investissant dans une tombola populaire qui a été attractive, tant auprès des consommateurs que des résidents dans ce secteur urbain historique de la ville.

C’est d’ailleurs dans une ambiance champêtre et musicale, que Chantal GOMBERT et Béatrice SOULé, secrétaire de l’association Perpignan-La Gare et responsable du comité d’animation éponyme, ont accueilli sur la place de Belgique près de 200 personnes à l’heure du tirage a sort d’une tombola spécialement mise en place à l’occasion de ce « marché de Noël ».

L’ensemble des commerçants de la place, ainsi que l’association des commerçants, sans oublier la Municipalité, la Chambre de Commerce et d’Industrie (CCI) Perpignan/ Pyrénées-Orientales et des initiatives privées (telles que celle du restaurant Le Grilladou), ont ainsi fait gagner au public des paniers alimentaires bien garnis, des bons d’achat, des livres, des friandises, des tickets de parking… et des tours de manège (dont la fameuse grande roue qui trône en ce moment devant le Castillet !).

Grâce à Chantal GOMBERT et à tous ceux qui y ont cru dès le départ, cette place de Belgique, avec ses façades rénovées et son site accueillant avec des sièges publics originaux, est devenue l’une des plus belles places de la ville. Certains jours, même des artistes essaient de se l’approprier, tant son architecture et son climat urbains sont insolites : « Je ne rêvais que de ça, nous a confié Chantal GOMBERT. Nous l’avions imaginé, avec la Municipalité de Jean-Marc PUJOL, les commerçants du quartier et les riverains, puis nous avons osé le réaliser. Je reconnais que l’investissement a été payant ! Chaque jour de marché hebdomadaire flotte ici une atmosphère particulière, à la fois accueillante et reposante comme si nous étions dans un village… de Noël ! ».

Et elle ne croit pas si bien dire. Les chants de Noël poussés par la banda (Le Pépères band) présente hier in situ ont effectivement créé une ambiance particulière appréciée de tous, toutes générations confondues !

Bravo. Et, surtout, à renouveler.

 

(Les organisateurs avec une partie des gagnants du jour !)