Communiqué de presse

« Suite à l’action de débrayage des personnels du vendredi 24 mars 2017, l’intersyndicale du Lycée Maillol de Perpignan (FO, Solidaires, CGT, SNETAA, SNES, CNT) a été reçue en audience par le DASEN jeudi 20 avril 2017.

Si les revendications portant sur la vie scolaire, les agents administratifs, les ATOSS et la cellule Informatique ont été reconnues comme pleinement légitimes et fondées, si le lycée Maillol a été jugé prioritaire en vue d’une future allocation de moyens, les propositions faites par le DASEN de moyens précaires ne répondent ni à l’urgence de la situation ni à la nécessité de moyens pérennes et de postes statutaires.

C’est donc une déception pour la délégation intersyndicale. En effet, le fonctionnement du lycée Maillol a depuis longtemps dépassé le seuil critique. En l’absence d’une perspective de moyens pérennes et de postes statutaires, les personnels considèrerons que les conditions de la rentrée 2017 ne laissent pas d’autre choix que de refuser de faire fonctionner l’établissement.

Les personnels se réuniront dans les prochains jours pour déterminer les suites à donner à l’action revendicative en cours et pour en préciser les modalités pratiques. Aucune éventualité n’est exclue pour l’heure ».