Samedi dernier, l’association LGBT’66 a fêté ses 10 ans d’existence, dix années de lutte contre toutes les formes de discriminations, pour faire avancer les droits des Lesbiennes, des Gays, des Bisexuel.le.s, des Trans (LGBT) et de toutes personnes en questionnement sur sa vie. « Nous avons connu des succès dans l’évolution de notre société avec le PACS puis le Mariage pour Toutes et Tous, pour la reconnaissance des Trans mais les combats restent encore nombreux. Le combat pour la légalisation de la PMA, la simplification des droits des Trans et la lutte contre toutes les formes de discrimination », a souligné Jean-Loup THEVENOT, président de LGBT’66.

LGBT’66, c’est actuellement une association forte de 123 adhérent.e.s, d’une vingtaine de bénévoles, d’un conseil d’administration de dix membres répartis entre bi, filles et garçons et des partenariats avec Le Refuge Pyrénées-Orientales, la Maison de Vie du Roussillon, AIDES, Plus Jamais Ça, le Planning Familial, etc. C’est également, comme le rappelle Jean-Loup THEVENOT, « des soutiens de la part du Conseil Régional Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée, du Conseil Départemental’66 et la Ville de Perpignan. Qu’ils en soient ici remerciés car sans eux, notre action serait bien plus difficile. Et une prise de contact avec le milieu des chefs d’entreprises pour les sensibiliser à l’homophobie dans le monde du travail ».
Il poursuit : « Mais samedi, c’était l’occasion de faire la fête avec nos adhérents et partenaires. Nous avons été heureux de leur offrir cette soirée cabaret aux Portes du Lac à Saint-Estève avec la participation gracieuse de « Les Oiseaux de Nuit », les vins offerts par le Domaine Dom Brial et les délicieux gâteaux de « La Table de Babeth ». Que tous ces partenaires de cet événement soient ici remerciés. LGBT’66 continuera ses combats avec la perspective d’être toujours plus aux prêts des personnes discriminées et pourquoi pas ouvrir un lieu de rencontre permanent. LGBT’66, c’est encore et toujours une association vivante et qui continuera sans faiblir ses combats ! ».