L'assemblée générale de l'association LGBT66 qui s'est tenue samedi 11 février 2012 à la Mairie de Perpignan


Samedi 11 février 2012, l’association LGBT’66 a tenu son assemblée générale annuelle dans un lieu tout à fait inédit : la salle du Conseil Municipal de Perpignan !

Les adhérents et sympathisants de LGBT’66 ont ainsi eu le chance, sinon l’honneur, de siéger, au cœur même de ce haut lieu de la vie politique et sociale perpignanaise…

Comme toute assemblée générale associative, celle-ci a permis de présenter les différents bilans de l’année écoulée : bilans financiers bien sûr, mais également bilan des activités… et que d’activités en un an !

LGBT’66 s’est largement illustrée dans un domaine qu’elle connaît bien : la convivialité. L’association a convié ses membres, tout au long de l’année, à des « Vendredis au Bocal », pique-niques estivaux sur la célèbre plage des Pyrénées-Orientales – située à l’embouchure du Tech, entre Saint-Cyprien et Argelès-sur-Mer, sur le territoire de la commune d’Elne – à des « Après l’Turbin » afterworks qui se sont poursuivis au restaurant « Le Bruit qui court » à l’automne ; à des sorties culturelles diverses et variées ou soirées festives. Un succès ! Avec en moyenne, près de 30 participants à chacune des activités.

LGBT’66 s’est aussi fait remarquer dans le domaine de la lutte contre l’homophobie, les discriminations et bien sûr pour l’égalité des droits. Ainsi, l’association a organisée en mai un colloque « En marche vers l’égalité des droits » qui a accueilli près de 150 personnes ; a participé à la semaine « En avant pour l’égalité » en septembre. Elle s’est illustrée en sur tous les fronts et l’on peut dire que ses actions lui ont permis de faire le plein d’adhérents puisqu’elle a terminé l’année à près de 100 membres, un chiffre hautement symbolique !

Des décisions importantes ont également été prises lors de cette assemblée générale. La première est la disparition du « Life » dans l’appellation de l’association qui devient donc officiellement, tout simplement, LGBT’66 (association des lesbiennes, gays, bi et trans des Pyrénées-Orientales). Enfin, montre d’un dynamisme que bien des associations peuvent lui envier, le conseil d’administration a été réélu (photo jointe) et compte désormais 10 membres. Le Président de LGBT’66 ne pouvait clore cette assemblée générale sans évoquer l’importance du lieu dans laquelle s’est tenue la réunion : la salle du Conseil municipal de Perpignan. Il souhaitait y voir « un signe, un symbole positif dans l’évolution prochaine des droits des personnes LGBT ».