– Ce mardi 19 novembre 2013, à 8h 30, Salle Canigó – 30 rue Pierre Bretonneau, à Perpignan.

Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général et présidente au niveau national du GIP Enfance en Danger, ouvrira cette Journée 2013 des Droits de l’Enfant. Cette matinée sera centrée sur le thème de l’insertion sociale et professionnelle des jeunes en protection de l’enfance, au travers d’échanges d’expériences et de débat.

L’Info en plus…

Cette journée s’inscrit également dans le cadre des Rencontres Territoriales de la Jeunesse, organisées en novembre et décembre par le Conseil général.

Les Rencontres Territoriales

de la Jeunesse…

 

Trois demi-journées, trois lieux, trois thèmes : après le succès des Assises de la Jeunesse, le Conseil général réunit à nouveau jeunes et acteurs locaux pour trois temps d’échanges privilégiés.

Avec les Rencontres Territoriales de la Jeunesse, le Conseil Général réaffirme sa volonté de donner la parole aux jeunes. À tous ceux qui vivent dans les Pyrénées-Orientales, il propose de venir s’exprimer, débattre, critiquer, proposer, bref, s’impliquer encore plus dans la vie du territoire.

Décidé à penser à l’avenir du département pour les jeunes et avec les jeunes, le Conseil général souhaite en effet avancer à leurs côtés. Cette démarche commence par rétablir une relation directe avec la jeunesse, afin de mieux la connaître, de prendre conscience de ses besoins et de ses envies.

C’est pourquoi en novembre et décembre 2013, il les invite à venir prendre place aux côtés des acteurs locaux afin de réfléchir ensemble à la future politique jeunesse du département. Ouvrant la voie à une meilleure représentation des jeunes dans l’institution, le Conseil général leur donne ainsi pour la première fois la possibilité de co-construire les actions qui les concernent directement.

Projections, discussions, jeux, tables rondes, ateliers seront organisés autour de trois grands thèmes d’actualité : les stéréotypes sexués, l’engagement citoyen, l’autonomie et l’émancipation. Ils seront le point de départ d’une grande réflexion collective allant des retours d’expériences aux perspectives attendues, en passant par la définition de nouvelles pistes d’action.

Au-delà du dialogue, ces Rencontres porteront ainsi les germes d’un nouveau projet pour le territoire, tourné vers l’avenir et ceux qui en seront les acteurs.

« Agir pour la jeunesse, c’est un acte politique fort qui repose sur des convictions.

Agir pour la jeunesse, c’est faire preuve d’audace, d’innovation et d’anticipation.

C’est croire en l’avenir avec lucidité et détermination ».

Hermeline Malherbe, présidente du Conseil général des P-O.