En guise de « cadeau de Noël », le président de la métropole Perpignan Méditerranée (PMM), Jean-Marc PUJOL (LR/ Les Républicains), a reçu un courrier signé du président de l’Université Perpignan Via Domitia (l’UPVD), Fabrice LORENTE, lui réclamant la somme de 500 000€ suite à une subvention promise de 1 000 000€ accordée par PMM à l’UPVD, pour la construction de l’Hôtel Incubation Entreprises sur le campus perpignanais.

Entre le Pôle TecnoSud, également situé sur le territoire de la commune de Perpignan, et le Pôle de l’économie numérique transfrontalier, du multi-média et des industries créatives du Soler (aidé financièrement par PMM qui souhaite se doter là à l’horizon 2020 d’un grand pôle métroplitain qui s’inscrit dans le cadre de la valorisation de l’Economie du territoire), on peut légitimement s’interroger sur le pourquoi de ce coûteux incubateur…

Dans ce courrier, Fabrice LORENTE rappelle la situation, montant des travaux à l’appui :

  • Coût total de l’opération : 2 665 000€ TTC
  • Subvention attribuée par PMM pour l’opération : 1 000 000€ TTC
  • Demande d’un premier acompte de : 500 000€ TTC
  • Demande de solde aujourd’hui à 500 000€ TTC.