-Peux-tu te présenter ? Quel est ton parcours ?

-Jérémy POINSIGNON : « J’ai 26 ans, je viens de Metz, je joue au Foot US depuis huit ans et je suis fan des 49ers.

J’ai découvert le foot us lors d’un voyage aux USA, à San Francisco et j’ai mis le pied à l’étrier au sein des Artilleurs de Metz, pour qui j’ai joué à tous les postes excepté la ligne offensive. Ce qui est probablement dû à mon poids (rires). J’ai principalement évolué aux postes de Safety et Linebacker en junior avant de passer de l’autre côté du ballon en sénior.

En parallèle j’ai fait partie de l’équipe universitaire de lorraine les « Bombers » avec qui on a fini vice-champion dès notre première saison.

Ma route m’a menée à Nice dans le cadre de mes études ce qui m’a permis de rejoindre les Dauphins, au poste de receveur, lors de la saison 2016 où nous avons été vice-champion Élite. De retour à Metz après mes études, j’ai à nouveau intégré les Artilleurs en tant que Quarterback avec un titre de champion de régional 2 et un de vice-champion de Régional 1″.

-Pourquoi avoir choisi les Grizzlys Catalans ?

-Jérémy POINSIGNON : « L’envie de rejouer et s’entrainer à plus haut niveau, fait que j’étais à la recherche d’un nouveau challenge sportif et professionnel.

Je suis entré en contact avec les Grizzlys Catalans suite à une annonce d’emploi publiée sur la page Facebook des Grizzlys Catalans. Ils m’ont proposé de venir voir de mes propres yeux leurs installations, de découvrir le club et les environs, chose que j’ai bien entendu fait.

J’ai tout de suite accroché à la vision et à la structuration du club, ce qui m’a donné envie de rejoindre les Grizzlys Catalans ».

-Quels sont tes objectifs pour la saison? Et quelle est ta plus grande qualité ?

-Jérémy POINSIGNON : « L’objectif premier est de prendre du fun avec l’équipe en faisant tout pour performer lors de ce nouveau challenge.

Le second, aider le club en dehors du terrain et avec les sections jeunes. À titre plus personnel, après quelques saisons à avoir évolué loin de l’élite, réussir mon retour au meilleur niveau français.

Quant à ma plus grande qualité, je dirais ma capacité à lire le jeu ».