A l’occasion des élections professionnelles, programmées dans toute la France pour le 6 décembre prochain, le moins qu’on puisse dire est que les syndicats FO et CFDT ne font pas dans la dentelle, n’y vont pas avec le dos de la cuillère ! C’est écrit par tracts interposés. En mairie de Perpignan comme dans d’autres collectivités locales et territoriales, la guerre est déclarée…

 

« LA CALOMNIE ET LES MENSONGES SONT LES ARMES DES IMPUISSANTS.

La frustration de la CFDT devant le peu d’adhésion à leur projet, explique leurs propos diffamatoires, car mentir est la seule solution pour eux d’essayer d’éviter une défaite sévère aux élections.

FO seul organisation syndicale à revendiquer l’augmentation de 18% de la rémunération, à défendre le service public et le statut alors que le gouvernement cherche par la mise en place d’un statut de contractuel à le faire exploser. Ce n’est de toute évidence pas à la CFDT que les médias vont s’en prendre puisqu’ils sont la courroie de transmission des mesures gouvernementales et ne sont absolument pas reconnus par les agents de la fonction publique territoriale comme une organisation capable de les défendre, de les représenter. Ainsi la CFDT ne représente que 6% des suffrages exprimés en 2014. Les agents ne se sont pas trompés en plaçant leur confiance en FO pour la positionner comme la première organisation syndicale dans le département et dans la fonction publique au niveau national. Alors FO gêne et la CFDT ne peut qu’emboiter le pas de la calomnie. Notre confédération ayant fait un droit de réponse nous répondrons par les votes que vous nous apporterez le 6 décembre.Pas une voix ne doit aller à ce genre d’individus qui se proclament syndicalistes une fois tous les 4 ans et qui souillent l’image de la démocratie.

LES CHIENS ABOIENT ET LA CARAVANE PASSE

FORCE OUVRIERE EST UN SYNDICAT LIBRE ET INDEPENDANT

FO EST VOTRE FORCE NOTRE FORCE C’EST VOUS

ADHERER A FO ! »