Document à l’appui, Jean-Paul RIERA, à la tête de l’hôtel La Fauceille* à Perpignan, nous assure que la gestion de son établissement est en règle, au 21 janvier 2020, s’agissant du paiement de la taxe de séjour** : « La fauceille a réglé un montant qui s’élève très exactement à 35 161,86€ pour les exercices 2017 à 2019 (…). Une attestation des services concernés ci-dessus indique qu’il y a aucun problème avec cette taxe (…). S’agissant d’exercices comptables antérieurs, un plan a été validé. Pour moi, désormais l’affaire est close, la gestion de l’établissement est conforme à la législation en vigueur. Pour information, l’hôtel La Fauceille a reçu le Roussillon d’Or 2019 pour le meilleur remplissage du Languedoc-Roussillon, d’après les statistiques officielles de l’INSEE***. Je profite de ces précisions pour remercier ici toutes les personnes qui m’ont appelé afin de soutenir notre entreprise, un lieu ouvert à tous et au service de chacun ! ».

 

*Hôtel La Fauceille : 860, Chemin de La Fauceille à Perpignan (établissement 4 étoiles)

**En réponse à l’article que nous avons publié dans ces mêmes colonnes, le samedi 18 janvier 2020, et intitulé : « Perpignan/ Municipales 2020 : venues soutenir le candidat Romain Grau (LaREM), deux ministres en meeting dans un hôtel qui doit à la Ville 19 800€ de taxes de séjour ! »

***L’INSEE : Institut National des Statistiques et des Etudes Economiques.