Foule nombreuse à la conférence sur la peste à Perpignan en 1348

 

Avant-hier, mardi 6 octobre à 20h a eu lieu la reprise du cycle des conférences annuelles de l’Association Culturelle de la Cathédrale. La leçon inaugurale était donnée par le professeur d’Histoire médiévale de l’Université de Perpignan, Aymat Catafau

 

Avec sa passion pour l’Histoire nous avons eu droit à une conférence d’une grande érudition.

« A travers les documents d’archives dépouillés par Aymat Catafau nous avons découverts comment la peste est arrivée à Perpignan. Et comment les Perpignanais réagissent face à cette épidémie ! », tient à souligner l’organisateur de ce passionnant rendez-vous, Jean-Luc Antoniazzi.

En analysant les groupes sociaux que sont les prêtres et les moines ; les médecins et les notaires nous pouvons constater que les structures de la ville ont tenues grâce à ces hommes. Ils n’ont pas quittés leur postes, ils n’ont pas désertés face à leur mission et les habitants de Perpignan ont reçus les secours qu’ils attendaient. Ces hommes ont payés le prix le plus élevé : beaucoup sont morts de la peste en voulant secourir le peuple de la ville. En 1348 sur quarante-sept prêtres à la cathédrale de Perpignan dix-sept prêtres seulement survivent.

Prochaine conférence : (vendredi 6 novembre à 20h)… Le chantier de la construction de l’église Saint Martin de Bon Secours (1re pierre posée le 11 novembre 1920) : un sanctuaire national pour les victimes de la première guerre mondiale décidé par Mgr de Carsalade du Pont (évêque de Perpignan de 1899 à 1932).