(Communiqué)

 

Disparition brutale de Christophe Courtois, directeur général du bureau d’études Tecsol

 

 

Perpignan, le 29 août 2021 – La terrible nouvelle est tombée vendredi 27 août. Comme un couperet, sans prévenir. Christophe Courtois, directeur général du bureau d’études Tecsol, est décédé brutalement à l’hôpital de Perpignan à l’âge de 48 ans
Entré il y a treize ans à Tecsol, il en était devenu directeur général en 2018. Par ses compétences et sa rigueur, Christophe Courtois était devenu, au fil des ans, un membre éminent de la communauté solaire française. Toujours à la pointe de l’innovation, il avait également pris, en 2016, les rênes de la start-up Sunchain, spin off de Tecsol dédiée à la blockchain solaire. Il était ainsi très actif au sein de la French Tech à Perpignan. Christophe Courtois était également président de Tecsol Antilles, et à ce titre, disposait d’une connaissance approfondie du développement du solaire ultramarin. Avec son décès, le monde du solaire français perd un de ses plus fervents militants, professionnel aguerri et engagé dans la transition énergétique et la lutte contre le dérèglement climatique.
Né à Paris, de racines corréziennes si chères à son cœur, Christophe Courtois avait fait ses classes à la faculté des sciences de Limoges. Chargé de projet à la Chambre de Commerce et d’Industrie des Pyrénées-Orientales (CCI’66) en matière de développement durable, il mènera à bien les premiers projets solaires du territoire. Très vite repéré par André Joffre pour ses capacités de travail et son professionnalisme, il intégrera le bureau d’études en octobre 2008. Pour en gravir tous les échelons jusqu’au poste de directeur général. Homme de terrain, de dialogue et de convictions – il roulait en voiture électrique alimentée par les panneaux solaires du toit sa maison -, Christophe Courtois ne laissait pas indifférent ceux qui le croisaient et travaillaient avec lui. Toujours souriant, convivial, intègre, il était un être solaire. Vendredi, il s’est éclipsé. Pour toujours…
André Joffre, fondateur du bureau d’études Tecsol et l’ensemble des équipes, avec qui il partageait son quotidien, sont dévastés par cette disparition aussi soudaine qu’injuste. Les salariés de Tecsol auront à cœur de poursuivre son œuvre, le meilleur hommage qu’ils puissent lui rendre.
A son épouse, à ses trois enfants, à sa famille et à ses proches, Tecsol adresse ses plus sincères condoléances en ces terribles circonstances ».