Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription des P-O et vice-président du Conseil régional, était l’invité de la CAPEB à l’occasion de son assemblée générale qui s’est tenue, jeudi soir, au restaurant-hôtel La Villa Duflot.

A cette occasion, et devant près de 150 chefs d’entreprise, Jacques Cresta a participé à une table ronde sur la formation des apprentis. Il a pu ainsi évoquer le rôle moteur de la région Languedoc-Roussillon dans ce domaine, puisque c’est la seule région de France qui a vu le nombre de ses apprentis augmenter. « Ceci est le résultat des efforts engagés sous la présidence de Georges Frêche et maintenu par Christian Bourquin (PS), par ailleurs sénateur des P-O, qui a permis de voir le nombre d’apprentis passer de 11 500 a 18 000, avec l’ambition d’atteindre les 20 000. Cette réussite est le fruit d’investissement et de moyens mis en œuvre, sur l’ensemble du territoire régional et en collaboration avec les professionnels », a souligné le parlementaire roussillonnais.

Jacques Cresta a également insisté sur la nécessité de communiquer sur l’apprentissage et de casser son image négative.
Il a  assuré les chefs d’entreprise qu’en qualité de parlementaire il est « particulièrement vigilant sur tous les dossiers qui touchent aux préoccupations de l’artisanat et tout particulièrement au statut de l’auto entrepreneur et de la concurrence déloyale ». D’ailleurs, prochainement il sera une nouvelle fois reçu par la inistre Sylvia Pinel pour évoquer ces problématiques.

Le président de la Capeb, Robert Massuet, a tenu à souligner et à remercier Jacques Cresta « pour ses actions et son écoute en direction du monde de l’artisanat ».