« En avril 2017, la Métropole Perpignan Méditerranée a prolongé jusqu’en 2021 le contrat délégation de service public des transports publics de son territoire qui regroupe de 36 communes.
L’objectif est de donner un nouvel élan au réseau urbain, qui a été rebaptisé Sankéo, le 18 avril dernier.
En 2018, une nouvelle organisation verra le jour, assortie d’une réduction de l’ordre de 6 % de coûts.
Des services pas ou peu fréquentés dans certains secteurs ont été sacrifiés, des itinéraires ont également été réduits pour accroître la vitesse commerciale des bus !
Bien que le réseau Sankéo représente 9 millions de kilomètres parcourus par an soit 10 millions de voyageurs transportés, seules 2 lignes de bus sur les 30 lignes régulières fonctionnent après minuit !

Parce qu’ils sont utiles aux étudiants, aux touristes, aux personnes travaillant de nuit, aux personnes à mobilité réduites, qu’ils permettent de réduire la circulation automobile en centre ville et participeront à la revitalisation de Perpignan, à l’amélioration du niveau de vie des habitants et a lutter contre l’exclusion sociale, les bus de la Métropole Perpignan Méditerranée doivent impérativement circuler jusqu’à minuit.
Demandons à la Métropole Perpignan Méditerranée d’instaurer des lignes desservant les quartiers, la gare et le centre-ville de Perpignan jusqu’à minuit ».

Thierry GAILLARD, membre d’#Agissons!