– Romain Grau (UDI), conseiller municipal Ville de Perpignan et conseiller communautaire (PMCA) : « Le matin je serai à mon cabinet où je reçois des clients ; l’après-midi à l’Agglo où j’accueillerai trois chefs d’entreprise pour discuter de leur éventuelle implantation sur le territoire de PMCA dans le cadre de ma délégation aux affaires économiques ».

– Jean-Paul Alduy (UDI), président de l’Agglo de Perpignan (PMCA) et 1er adjoint de la Ville de Perpignan : « Je serai à PMCA pour préparer les futurs statuts du Réart et signer les derniers parapheurs de la semaine. Boulot, boulot, boulot ».

– Fernand Siré (UMP), député de la 2ème circonscription des P-O, maire de Saint-Laurent de la Salanque et vice-président de l’Agglo de Perpignan (PMCA) : « Je serai à la maison, avec mon épouse Rolande, puisque nous fêterons ensemble, tous les deux, dans l’intimité, nos 40 ans de mariage. Puisque je me suis marié le 21 décembre 1972. Ce ne sera pas la fin du monde que nous fêterons, mais la vie !, la vie qui continue, avec l’âge… ».

Christian Bourquin (PS), sénateur des P-O et président de la Région Languedoc-Roussillon : « Au boulot ! A la Région, je serais ! ».

– Georges Botet, syndicaliste (l’UNSA-Territoriaux mairie de Perpignan) : « Je serai à la création d’une commission de déontologie, à la mairie de Perpignan, après un inventaire de la Casa Pairal ».

– Jean-Jacques Lopez (PS), maire de Salses-le-Château et conseiller général (canton de Rivesaltes) : « Je serai ce jour-là en CDCI (commission départementale de coopération intercommunale), en préfecture des P-O à Perpignan. Et si ce jour-là le Préfet fait rentrer Salses dans l’Agglo de Perpignan (PMCA), alors OUI ce jour-là ce sera pour les Salséens… la fin du monde ! ».

– Frédéric Gonano (PS), conseiller municipal Ville de Perpignan : « La fin (du monde) ne peut se vivre qu’au centre (…) ! Je serai donc au Centre-Del-Mon… à regarder passer les trains vers demain ».

– Renée Soum (PS), ex députée : « Sans problème chez moi. une confidence : en 1960, la fin du monde avait été annoncée pour le 14 juillet. Je me mariais le 20 ! J’étais jeune et je m’inquiétais, bien inutilement. Alors, depuis… Je suis très philosophe ».

– Hermeline Malherbe (PS), présidente du Conseil général des P-O : « Au service de la population des Pyrénées-Orientales, dans ma fonction de présidente du Conseil général’66 ».

– Jordi Vera (CdC), conseiller municipal Ville de Perpignan : « A Sansa, pour préparer le nouveau monde… J’écouterai Beethoven avec ma femme ! ».

– Jacqueline Amiel-Donat (PS), conseillère municipale de la Ville de Perpignan : « C’est quand ? Faut que je regarde mon planning… ».

– Pierre-Alexandre Cabréjas, chef d’entreprise (discothèque Le Pot-Chic à Argelès-plage) : « Et bien moi je suis déjà arrivé au paradis, depuis le 11 décembre, fin du monde ou pas… Mais pour vivre heureux vivons cachés, alors chut !, chut ! chut!… ».

– Hélène Rède, épouse de Jean Rède (UMP), maire de Banyuls-sur-Mer : « Je reste fidèle à Banyuls… Nous mourrons main dans la main… Le ventre bien rempli !!! ».

Yves Porteix, maire de Sorède : « Dans mon blocos sorédien ! Non, je plaisante, à La Vieille Cave à Argelès-sur-Mer… ».

– François Calvet (UMP), sénateur-maire de Le Soler : « Nous fêterons la fin de l’année avec tout le personnel de la commune, jusque tard dans la nuit. Chaque année cette soirée est particulièrement animée et sympathique. Ensuite, nous comptons dans la nuit, et si tout va bien, rejoindre Bourg-Madame pour passer les fêtes de Noël en famille ».

– Pierre Roig (UMP), maire de Sainte-Marie-la-Mer, vice-président de l’agglo de Perpignan (PMCA) : « Je passerai ma journée du 21 décembre 2012 sur ma commune en grande partie en mairie et en fin d’après-midi, puis en soirée nous avons les voeux du personnel ».

– Michel Moly (PS), maire de Collioure et 1er vice-président du Conseil général des P-O : « A Collioure !!! En soirée sur la plage, où un certain Jean-Michel Recassens organise, à partir du boulodrome du Faubourg, vers 19h, une fin du monde particulièrement… festive ! ».

– Maïté Sanchez-Schmid (UMP), députée européenne et conseillère municipale Ville de Perpignan : « A ma permanence parlementaire, à Perpignan. J’ai encore du travail. L’Europe n’attend pas ! ».

– Mauricette Fabre (UMP), conseillère générale canton de la Côte Radieuse : « Entre amis, à Saint-Cyprien, mais en hauteur, pour ne pas être engloutie par le tsunami, mais pour fêter comme il se doit la fin du monde avant de recommencer le 31 décembre pour fêter la nouvelle année et la naissance d’un monde meilleur… Sauf si Christian Bourquin nous fournit les bus à 1 euro pour transporter tout le Conseil général en haut du Canigou, car je suis certaine que notre montagne sacrée vaut aussi bien si ce n’est plus que Bugarach pour être aux abris ! ».

– Serge Pallares, directeur du port de Saint-Cyprien, président de la Fédération française des ports de plaisance (FFPP) : « Avec mon épouse et mes enfants, tout simplement ».

– Me Thierry Del Poso (UMP), maire de Saint-Cyprien et président de la communauté de communes sud-Roussillon : « Au restaurant Méditerranée, à Saint-Cyprien plage, pour une soirée fin du monde ».

– Bernard Dupont (UMP), maire de Canet-en-Roussillon : « Chez moi ! Je resterai disponible, comme chaque soir de l’année, au cas où des administrés connaîtraient des difficultés particulières, où s’ils venaient à me solliciter ».

– Jean-Michel Mérieux (UMP), adjoint au maire de Perpignan : « Sur terre, en tirant un gigantesque bras d’honneur à tous les fêlés ! ».

– Brice Lanfontaine, président d’InterCat : « Je manifesterai avec mes collègues pompiers contre la mauvaise gestion du SDIS (Service Départemental d’Incendie et de Secours) ».

– Paul Blanc (UMP), maire de Sournia, ancien sénateur : « A Sournia ! ».

– Pierre Aylagas (PS), maire d’Argelès-sur-Mer, président de la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille et député de la 4ème circonscription des P-O : « A 7h, en mairie. A 8h, l’agenda avec la commune, les cabinets, la communauté de communes Albères/ Côte Vermeille. A 9h, rendez-vous. A 9h 30, réunion des chefs de service de la commune. A 11h, réunion sur le camping municipal. A 11h 30, rencontre avec les agents du chantier d’insertion de la communauté de communes. A 12h 30, déjeuner de travail en mairie. A 14h 30, réunion en Préfecture à Perpignan pour la Commission départementale de coordination intercommunale. A 17h, à Elne, réunion du SMPEPTA. A 19h, club de boxe à Valmy. A partir de 20h, fête de fin d’année de l’Albera… ».

– Chantal Gombert, ex adjointe de la Ville de Perpignan déléguée au Tourisme : « Eh bien, j’oscille entre le coieure et la raison (comme d’habitude !!!)… Car si j’aime beaucoup le peuple Maya, et j’ai eu la chance de visiter Tcinen azé et Tulum, par leurs avancées intellectuelles, de gestion démocratique, de calcul dans les étoiles et notamment leurs fameuses rondes (sardanes) et jeux de cirque (avant nos gladiateurs), j’avoue tout de même ne pas trop savoir, et j’aime ce suspens… Alors, pour résumer, la raison me dictezrai d’entendre, voir, d’écouter un fabuleux concert de piano d’Anne Queffelec, présente exceptionnellement à Perpignan, vendredi soir… et le coeur m’orienterait vers une soirée entre mes VRAIS amis autour des meilleures bulles du monde… A l’instant où je réponds, je ne suis pas décidée ! ».

– Thierry Meier, P-DG de Boîtaclous : « Dans les bras de mon amoureuse ».

– Ségolène Neuville (PS), députée de la 3ème circonscription et conseillère générale : « Sur le terrain sur ma circonscription, comme d’habitude ! ».

– Marc Badia, chef d’entreprise, président de l’Office municipal d’animation (OMA) d’Argelès-sur-Mer : « A Collioure, à mourir je préfère mourir à Collioure et tant qu’à faire dans un excellent restaurant, au Neptune ».

Le duo Ari Hantke & Pierre Leberger, se produira demain soir « pour la fin du monde », au Bistrot Le France, sur les quais à Port-Vendres…

– Jean-Pierre Roméro (UMP), maire de Port-Vendres : « Si c’est le jour, je serais dans mon bureau, à la mairie de Port-Vendres. Si c’est la nuit, dans mon lit, avec mon épouse ».

– Jean-Marc Pujol (UMP), maire de Perpignan : « Au Centre du Monde, évidemment ! C’est-à-dire à la gare de Perpignan, avec une photo de Dali dans les mains et dans l’espoir de revivre à Port Lligat devant la Mare Nostrum… ».

– Jacques Cresta (PS), député de la 1ère circonscription et vice-président de la Région : « Au travail. Réunion de coordination au Conseil général des P-O, sur les sujets touchant au département, entre parlementaires, élus de la Région et du Département ».

– Louis Aliot (FN), conseiller régional : « A Perpignan. Avec Marine (Le Pen), où nous fêterons le 40ème anniversaire de la fédération FN des Pyrénées-Orientales ».

– Laurent Gauze, chef d’entreprise, membre élu (CCI/ Perpignan et Pyrénées-Orientales) : « A Barcelone ! Pour un repas de fin… d’année ! ».

– Jacques Font, chef d’entreprise (cinéma Castillet MégaCastillet) : « A Paris ».

– Pierre Estève (PS), conseiller général canton de Saint-Paul de Fenouillet, ancien député : « Je serai en préfecture, avec M. le préfet René Bidal, pour finaliser l’interminable dossier de l’abattoir, indispensable à la filière élevage. Après, j’irai boire et manger parce que à mourir il vaut mieux que ce soit le ventre plein et le verre vide, que le ventre vide et le verre plein ! ».

– Christine Pagnon-Maudet, nouvelle directrice de l’IAE (Institut d’administration des entreprises) : « En train d’apprécier le concert d’Anne Queffelec au superbe Théâtre de l’Archipel ! ».

 – André Bonet, président du Centre Méditerranéen de Littérature (CML) : « Les prédictions de prêtres-astrologues mayas annonçant la fin du monde ai 21 décembre 2012 précipiteront vendredi quelques crédules et autres imbéciles vers l’abri le plus proche. Pour ma part, je profiterai de ce premier jour d’un long week-end de repos pour achever la lecture du dernier opus de Bernard Pivot, pétillant d’humour et d’intelligence, « Oui, mais quelle est la question ? », paru chez Nil Editions. Dans l’après-midi, je me rendrai à ma salle de gym, histoire de taquiner le vélo et autre rameur, puis en fin de journée, j’irai me recueillir au monastère Sainte-Claire à Perpignan, comme cela m’arrive souvent de le faire (…) ».

– Jean-Claude Torrens (UMP), maire de Saint-Nazaire et conseiller général (canton de Canet-en-Roussillon) : « Nous attendrons la fin du monde avec les employés de la mairie, en partageant un verre de fin d’année dans le cadre du Comité des oeuvres sociales de la commune ».