Tiré à 55 000 exemplaires et diffusé gratuitement sur le département des Pyrénées-Orientales essentiellement, le numéro 1 de « Roussillon Magazine » vient de paraître… et, sur des axes stratégiques comme ceux du quartier de la Gare ou du Centre-Ville à Perpignan, il s’est envolé en moins de quarante-huit heures.

Au sommaire de ce nouveau journal de vingt-quatre pages, en couleurs : une présentation des quatre nouveaux députés des P-O ; les objectifs de l’Université Perpignan Via Domitia (UPVD) pour 2018 au travers d’un portrait de son directeur, Fabrice LORENTE ; une longue interview de Louis ALIOT (FN-RBM), député de la 1ère circonscription des P-O ; en suivant, comme pour respecter les équilibres idéologiques, un entretien avec Rémi LACAPèRE (PCF), conseiller départemental… et successeur du communiste Jean VILA dans le fauteuil de maire de Cabestany ? ; une rencontre passionnante avec le chanteur Daniel GUICHARD qui se livre sur ses attaches roussillonnaises… sans oublier un remarquable dossier sur « Les enjeux du futur » concernant notre département : économie, tourisme et urbanisme  y sont passés au crible.

Derrière toute l’équipe rédactionnelle dirigée par Richard BAZIAN en tant que rédacteur-en-Chef, il y a une personnalité locale très connue des décideurs et décisionnaires politiques : Jean-Marie PALMA.

La rédaction de Ouillade.eu salue cette nouvelle initiative locale au service de l’information de proximité, celle d’un Roussillon engagé, dynamique et généreux, et lui souhaite le succès mérité. Toutefois, s’imposer dans le patrimoine médiatique par le biais d’une présence trimestrielle (« Roussillon Magazine » paraîtra tous les trois mois) est un rendez-vous incertain, tant le public, les lecteurs, ne sont pas habitués à une telle cadence qui, immanquablement, provoque un décalage avec l’actualité courante. Mais cela devrait permettre à l’équipe de « Roussillon Magazine » d’avoir le recul nécessaire à ses analyses.