Pour Brigitte MACRON, l’épouse du chef de l’Etat, « Ecoute et Réactivité ne sont pas que des mots »

  • « Alertée par la détresse des Familles d’Enfants Autistes, Familles soutenues et représentées par les Associations UNAPEI’66 et Autisme Esperanza, quant à l’absence dans notre département de structure qui permette à leurs enfants d’âge élémentaire de pouvoir poursuivre leur cursus scolaire dans une classe adaptée ; informée par les médias de l’engagement de notre président et de son épouse en faveur du handicap et plus particulièrement de leur engagement pour la prise en compte de l’autisme, j’ai donc écrit en août dernier à Brigitte MACRON pour lui faire part de nos préoccupations », tient à informer Isabelle de NOËLL-MARCHESAN, suppléante de Romain GRAU (LREM/ La République En Marche!), député de la 1ère circonscription des P-O.

La réponse a été rapide.

  • « Dans un premier temps, courant septembre, j’ai reçu un courrier de Brigitte MACRON me précisant qu’elle prenait en compte ma demande et étudiait le dossier.

  • Puis, il y a quelques jours, j’ai reçu un courrier de Madame la Rectrice m’informant de la nomination à la rentrée de novembre d’un enseignant pour la classe de l’école élémentaire de Toulouges ».

« Cette demande de création d’une Unité Elémentaire pour Enfants Autistes, qui était également relayée par notre député Romain GRAU auprès des différents ministères concernés et pour laquelle les associations, l’ARS et la municipalité de Toulouges s’étaient depuis plusieurs mois mobilisés, verra donc le jour à la rentrée de Toussaint », précise encore Isabelle de NOËLL-MARCHESAN.

Et l’élue de conclure : « Tous nos remerciements vont à Madame MACRON, à Madame La Rectrice et à Madame la Directrice de l’ARS ainsi qu’à toutes les personnes qui ont œuvré pour cette création ».

Ci-dessous : le député Romain GRAU entouré de membre de l’UNAPEI’66 et de l’association Autisme Esperanza.