Le chef d’état-major de l’Armée de l’air française Jean-Paul Paloméros, a été nommé par l’OTAN (l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord), « commandant suprême allié de la Transformation » de l’organisation, sur proposition de Paris, succédant à son compatriote Stéphane Abrial, a annoncé hier l’Alliance Atlantique.

« Le Conseil de l’Atlantique Nord (l’instance dirigeante des 28 Etats membres de l’OTAN, Ndlr) a approuvé la désignation par le Président de la République Française du général d’armée aérienne Jean-Paul Paloméros au poste de commandant suprême allié Transformation », indique l’OTAN dans un communiqué. « Il prendra ses nouvelles fonctions à la fin du mois de septembre 2012 au quartier général du Commandement suprême allié Transformation à Norfolk, aux Etats-Unis », précise l’Alliance.

« La France se réjouit de l’approbation par les Alliés » de la désignation de Jean-Paul Paloméros, a réagi à Paris le porte-parole adjoint au ministère des Affaires étrangères.

En France, le conseil des ministres a désigné le 1er août 2012 Denis Mercier, qui était chef du cabinet militaire du ministre de la Défense depuis août 2010, chef d’état-major de l’Armée de l’air à compter du 17 septembre prochain.

Le général Paloméros, qui aura 59 ans le 13 août prochain, était chef d’état-major de l’Armée de l’air depuis 2009. Originaire du Pays catalan, il était récemment présent à Banyuls-sur-Mer, aux côtés du maire Jean Rède (photo ci-dessous), pour assister à un spectacle de La Patrouille de France dans le ciel de la Côte Vermeille.