Après une victoire difficile contre la Serbie au Stadium de Villeneuve d’Ascq 13-07, les Bleus se sont qualifiés pour les ½ finales de la Ligue des Nations Européennes, qui aura lieu le 7 août 2021 à Piacenza en Italie.

Les derniers mois ayant été difficiles à cause de la situation sanitaire, des stages de préparation s’imposent pour les joueurs. Parmi les athlètes sélectionnés, deux Grizzlys Catalans

 

Jean-Philippe Dinglor (en rouge ci-dessus)

 

Remise des compteurs à zéro pour Jean-Philippe Dinglor (HC) « Nous ne sommes plus dans le même cycle sportif c’est évident. Un week-end pour les joueurs offensifs à Aix en Provence, un second pour les joueurs défensifs à Reims puis un stage d’une semaine complète, en espérant retrouver quelques vétérans, avant d’aller affronter l’Italie. »

Nous sommes fiers d’annoncer la convocation de Terence Correia et Victor Pedros.

 

Victor Pedros

 

Victor est arrivé au club en 2018, Victor Pedros joue au Football américain depuis seulement cinq ans et ne cesse de progresser. Notre capitaine Terence Correia, quant à lui, est un pilier de l’équipe depuis des années. Nous suivrons leur évolution dans le groupe de très près et leur souhaitons bon courage pour la suite du championnat.

 

Interview avec Victor Pedros :
-Comment as-tu découvert le football américain ?
« C’est en fait mon meilleur ami qui m’a fait découvrir le football. Il était vraiment passionné et il voulait qu’on joue ensemble. »
-Depuis quand le pratiques-tu ?
« Ça fait maintenant cinq ans que j’ai commencé. »
-Quel poste joues-tu ? Était-ce le poste que tu souhaitais avoir ?
« Je suis Defensive end, c’est-à-dire que mon travail est de stopper les actions le plus rapidement possible au départ d’une course. Ma vitesse me permet de courir vers le Quarterback et d’empêcher le Running back de gagner trop de terrain. Oui, je voulais dès le début être en première ligne pour avoir du contact. »
-Quel niveau espérais-tu atteindre en commençant il y a cinq ans ?
« Au début, je voulais juste jouer avec mes copains, m’amuser et c’est tout. Et puis en suite je me suis pris dans l’engrenage et je n’ai pas su m’arrêter. »
-Quel est ton meilleur souvenir ?
« Je pense que c’est d’arriver en finale de D2 et monté en Elite alors que c’était que notre première année. On ne s’y attendait pas et ça m’a vraiment marqué. Ça nous a tous prouvé que nos efforts ont payé. »
-Quelle a été ta réaction lorsque tu as appris ta sélection ?
« J’ai d’abord pensé à mon père. J’étais très fièr de moi et de mon parcours. J’ai pu prouver à
tous les gens qui ne croyaient pas en moi au début qu’ils avaient torts. »

 

Terence Correia

 

Interview avec Terence Correia :
-Depuis quand es-tu au club ?
« Je suis arrivé en 2016, donc ça fait près de six ans que je fais partie des Grizzlys. »
-Peux-tu nous décrire un peu ton histoire ?

« Avant d’arrivée au club, j’ai joué deux ans aux Centurions de Nîmes et cinq ans aux Archanges de Perpignan. C’est donc aux Grizzlys Catalans que je joue depuis le plus longtemps. »
-Quel poste joues-tu ?
« Je joue Linebacker donc c’est un poste clé au centre de la défense. Pendant les matchs, mon rôle est d’annoncer les jeux et les ajustements en fonctions de la formation adverse. La communication est donc essentielle entre nous. »
-Quel est ton meilleur moment passé avec les Grizzlys ?
« Les meilleurs souvenirs que j’ai, je pense que c’est notre double ascension de D3 à Élite en seulement deux saisons. Je dois avouer que je suis assez fière d’avoir pu contribuer à mon échelle et de voir mon club grandir chaque saison. »
-Combien de fois as-tu été sélectionné en EDF ?
« J’ai déjà participé à plusieurs camps ces dix dernières années. »
-Lorsque tu apprends que tu fais de nouveau partie des sélectionnés, ressens-tu toujours la même chose ?
« Oui je ressens toujours la même chose. C’est toujours une bonne surprise d’avoir l’occasion de représenter son pays ! Je suis à chaque fois fière de faire partie des joueurs sélectionnés ».