Communiqué de presse.

 

« Ce matin* une soixantaine de personnes dont une minorité d’enseignants ont bloqué les accès au lycée Dhuoda de Nîmes où des Épreuves Communes de Continu (E3C) du Baccalauréat étaient organisées pour les élèves de classe de 1ère.

Le chef d’établissement et son équipe en relation avec les services académiques, les services de la préfecture et la police municipale se sont très rapidement organisés pour ne pas mettre en danger les élèves qui étaient empêchés de rentrer dans leur lycée.

La sécurité des élèves et des personnels est une préoccupation de tous les instants.

Béatrice GILLE, rectrice de la région académique Occitanie, rectrice de l’académie de Montpellier, chancelière des universités, remercie particulièrement le chef d’établissement, ses équipes et tous les partenaires de l’académie de Montpellier pour leur réactivité.

Les équipes du lycée Dhuoda organiseront ces épreuves de contrôle continu prochainement et informeront les élèves et leur famille de l’organisation retenue. Tout est mis en œuvre dans l’académie pour que les E3C se déroulent dans de bonnes conditions. Les services académiques travaillent en ce sens en lien permanent avec les établissements de l’académie de Montpellier.

Ces épreuves ont démarré dans plusieurs lycées de l’académie et se déroulent bien dans la majorité des cas. L’utilisation de ces épreuves pour faire valoir une forme de mécontentement est regrettable, ce sont les élèves qui sont les premiers touchés par ces formes de protestation ».

 

*Hier jeudi 16 janvier 2019.