Communiqué de presse.

« Depuis ce matin, une trentaine d’établissements de l’académie de Montpellier est impactée par des tentatives de blocage ou blocages filtrants.

Plusieurs débordements et incidents sont recensés depuis la semaine dernière aux abords des établissements et des actes d’incivilités ont été commis à l’encontre de personnels des établissements de l’académie de Montpellier.

Béatrice GILLE condamne ces actes à l’encontre de personnels de l’Education nationale, mobilisés pour assurer la sécurité des lycéens. Elle renouvelle son plus grand soutien aux proviseurs de l’académie, équipes pédagogiques et équipes mobiles académiques de sécurité (EMAS), mobilisés pour assurer leur mission de sécurité au sein de leur établissement.

Des points de tension se font fortement ressentir dans certaines villes de l’académie. Béatrice GILLE, rectrice de l’académie de Montpellier appelle au calme et demande à chacun de ne pas se laisser entrainer dans des débordements, qui ne sont pas sans danger. La rectrice invite les lycéens de l’académie à se saisir des instances de concertation ouvertes dans les établissements pour faire remonter toutes questions ou craintes.

Dans ce climat de violence et alors que des élèves s’exposent à de nombreux dangers, il est indispensable de rappeler aux familles les risques encourus par leurs enfants en se joignant à ces attroupements.

Demain, Béatrice GILLE, présidera le conseil académique de vie lycéenne qui rassemble les membres lycéens élus ainsi que les représentants de l’Education nationale, ce qui permettra un échange sur tous les sujets d’actualité ».