Un engagement coopératif pour une meilleure santé en milieu rural

 

Au terme d’un 1er Contrat Local de Santé (CLS), signé quatre ans auparavant jour pour jour (le 30 janvier 2015), la Communauté de Communes Agly-Fenouillèdes, le Conseil Départemental des Pyrénées-Orientales et l’Agence Régionale de Santé Occitanie ont décidé de renouveler l’expérience. Ils ont signé, le mercredi 30 janvier à 17h30 à Maury, un nouveau Contrat Local de Santé Agly-Fenouillèdes 2019-2021.

 

Faire en sorte que les habitants du Fenouillèdes puissent prendre soin d’eux

 

Il s’agit de la santé au sens large, comme « un état de complet bien-être physique, mental et social, et […] pas seulement […] une absence de maladie ou d’infirmité »1.
Le travail consistera donc à créer des conditions favorables pour que les habitants puissent prendre soin d’eux et à proposer un accompagnement spécialisé si nécessaire. Cela passe bien évidemment par une offre large de prévention et de soins, mais aussi par l’accessibilité de l’offre (diffusion de l’information, mobilité) et par un travail sur les conditions de vie des personnes (ressources, logement, droits, etc.).

Favoriser des actions basées sur les besoins des habitants du Fenouillèdes
Le Contrat Local de Santé s’appuie sur un diagnostic territorial mené auprès des habitants, des élus et des professionnels. Cela permet de coconstruire des actions sur-mesure.

Poursuivre les efforts engagés depuis plusieurs années

« Pour que la ruralité ne soit pas un frein à une bonne prise en charge, ce Contrat Local de Santé est l’un des outils développés par la Communauté de Communes », comme le rappelle Jean-Pierre CHIVILO, son président. Cela inclut également la création de deux maisons de Santé (Saint-Paul et Latour), de deux Relais de Proximité (Caudiès et Maury), et le maintien de pharmacies locales.

Hermeline MALHERBE, présidente du Département, a salué à ce propos la pertinence de ce travail territorialisé, confirmée par la participation active des équipes de la Maison Sociale de Proximité de l’Agly. Des efforts cohérents au regard de la politique déployée par le Conseil Départemental à destination notamment des enfants, jeunes et parents, des personnes âgées, des personnes handicapées, et des personnes en situation de précarité économique et/ou énergétique.

Enfin, Monsieur DUBOIS, délégué départemental des Pyrénées-Orientales de l’Agence Régionale de Santé Occitanie, a souligné que l’intérêt de cette démarche était bien d’améliorer la fluidité dans le parcours de santé de chaque habitant, et de déployer un programme pluri thématique pertinent.