Communiqué de presse.

 

« Réhabilitation du site de la falaise de Leucate (Aude) : la commune relaxée et dispensée de peine

 

Suite à la requalification du bâtiment de l’ancien relais TDF sur la falaise, en restaurant gastronomique et point environnement, la commune de Leucate était poursuivie pour des irrégularités dans l’application de la réglementation en matière d’urbanisme. Deux associations avaient en effet saisi le Procureur de la République. La décision du Tribunal a été rendue aujourd’hui (mardi 2 juillet 2019)

 

La commune a été pour une part relaxée, et pour le surplus, dispensée totalement de peine. Au regard de l’absence manifeste de gravité des faits, aucune amende ni remise en état n’ont donc été retenues.
Force est de constater que la réhabilitation du site comportait une dimension de protection environnementale – une partie du site, dégradée par les installations TDF, a été rendue à l’environnement, et est retournée à l’état naturel – et une dimension de requalification architecturale – un bâtiment vétuste et délabré, abîmant le paysage, a été requalifié avec l’exigence d’une parfaite intégration paysagère.
Gage de sa qualité, ce projet avait d’ailleurs fait l’objet – fait suffisamment rare pour être souligné – d’un avis très favorable de l’architecte des Bâtiments de France.
Ces relaxe et dispense totale de peine entérinent ainsi, d’une part l’absence de gravité des faits, d’autre part la qualité architecturale et environnementale du projet, porté depuis l’origine par le maire de Leucate, Michel PY ».