Accueillies par M. le sénateur-maire François Calvet et les membres de son équipe municipale, ce sont prés de 2 000 personnes qui ont assisté  à la cérémonie des vœux organisée le vendredi 23 janvier au Complexe Sportif Jo Maso du Soler.

De nombreuses personnalités départementales étaient également présentes parmi lesquelles le premier adjoint de la Ville de Perpignan, Romain Grau représentant le maire de Perpignan et président de l’Agglo Perpignan Méditerranée, Jean-Marc Pujol excusé,  le maire de Pollestres et Secrétaire Départemental de l’UMP’66,  Daniel Mach, le Maire de Saint-Estève, Robert Vila, le maire de Baixas, Gilles Foxonet,  la maire de Villeneuve de la Raho, Jacqueline Irlès, le maire de Pézilla de la Rivière, Jean-Paul Billes, le maire de Saleilles, François RalloLaurent Gauze et Dominique Schemla, vice-présidents de l’Agglo, le maire de Llupia, Roger RIGALL,  le maire de Saint-Cyprien, Thierry Del Poso.

A la demande de François Calvet, l’ensemble de l’assistance a tout d’abord observé une minute de silence en hommage à l’ensemble des victimes des récents attentats de Paris,  avant de reprendre en chœur la Marseillaise interprétée par la chanteuse Samira. Puis ce sont les membres du conseil municipal des Jeunes présentés par Véronique Olier, 1ère adjointe, qui ont pris la parole pour expliquer tous les avantages mais aussi les inconvenants d’internet et des réseaux sociaux.

Lors de son discours M. le sénateur-maire du Soler a tenue à revenir sur « les évènements tragiques »  qui ont  assombri ce début d’année 2015  en France et dans le monde. Tout naturellement les  premières paroles de François Calvet ont été pour les familles et les proches des  victimes ainsi que pour la défense de la liberté et des valeurs démocratiques.

 

Pour François Calvet  « réaffirmer le principe de laïcité, être intraitable avec les barbares et repenser notre politique internationale en sécurisant l’espace Schengen» sont 3 priorités incontournables si l’on veut lutter efficacement contre l’intégrisme et le terrorisme.

Après cette introduction liée à l’actualité nationale, François Calvet est revenu sur l’année écoulée, en remerciant tout d’abord les solériennes et solériens qui, au mois de mars,  l’ont élu, lui et sa nouvelle équipe, pour un quatrième mandat. Il s’est ensuite attaché à présenter les grands dossiers et projets communaux illustrés sur écran géant par un diaporama détaillé.

« Nous allons continuer à développer l’offre de logement sur notre commune pour accroitre notre population, attirer des entreprises et aider les commerces et ainsi générer de l’activité et de l’emploi sur le territoire » a déclaré François Calvet.

Malgré les nombreuses restrictions budgétaires gouvernementales, François Calvet  s’est engagé à agir pour l’intérêt général dans un rapport de proximité avec tous les solériens afin d’anticiper et de répondre à leurs besoins au travers d’un service public compétitif et de qualité.

Afin de faciliter cette relation privilégiée entre la municipalité et ses administrés, François Calvet a annoncé le lancement le soir même du nouveau site internet de la Ville  lesoler.com, « un site de nouvelle génération, plus interactif, qui  a pour ambition de vous faire connaître au mieux nos richesses et nos ressources, mais également vous informer de nos activités et services ».

Pour ce début d’année, M. le sénateur-maire a également annoncé la baisse de 4% du prix du m3 d’eau, l’installation de nouvelles caméras de surveillance, la reprise des travaux de rénovation du centre-ville, la construction de la nouvelle gendarmerie et du nouveau Centre Technique Municipal, le développement de la 7ème tranche de la Zone d’Activité économique de Sainte Eugénie ainsi que la prochaine ouverture d’un hôtel d’entreprises numériques dans les anciens locaux de la Poste en collaboration avec l’IDEM et le Pôle Action Média avec l’ambition de faire du  Soler le centre multimédia de l’Agglo.

Premier vice-président de la Communauté d’Agglomération Perpignan Méditerranée, François Calvet a profité de la cérémonie des vœux pour présenter le Projet de Territoire élaboré par les 36 maires de l’agglomération « pour faire de Perpignan Méditerranée une destination, un territoire attractif et remarquable ».

Parmi les actions phares de ce Projet de Territoire, François Calvet tient particulièrement à cœur la reconquête des berges de la Têt : « Demain, la Têt peut devenir un espace public majeur, le plus grand parc urbain du territoire : un espace de solidarités entre les habitants, entre toutes les générations, situé entre le parc ornithologique de Pezilla / Le Soler et l’observatoire des Berges de la Têt qui s’implantera dans l’ancien Moulin du Lac que nous pensons réhabiliter avec l’Agglo pour sa valeur patrimoniale et historique ».