Lundi 5 décembre 2015,  le sénateur-maire du Soler, François CALVET, les membres de l’équipe municipale, ainsi que de nombreux Solériens ont rendu hommage aux combattants morts pour la France pendant la guerre d’Algérie, et les combats du Maroc et de la Tunisie.

En raison des fortes précipitations qui affectaient toute la plaine du Roussillon ce matin -là, le traditionnel défilé a connu quelques aménagements. Une délégation composée du sénateur-maire du Soler et les représentants des associations d’anciens combattants, s’est tout de même rendue jusqu’au cimetière pour déposer une gerbe de fleurs au pied du Monument au Morts.

La cérémonie s’est poursuivie à la salle des Mariages de l’Hôtel-de-Ville où l’assemblée a observé une minute de silence avant d’entonner en chœur la « Marseillaise ». Véronique OLIER, 1ère adjointe, a lu le message transmis par M. le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire.

Par la suite, M. le sénateur-maire du Soler, François CALVET, a rappelé dans son discours que « c’est en 2003, à l’occasion de mon premier mandat de député, que le Président de la République, M. Jacques Chirac, a instauré la date du 5 décembre pour honorer les combattants morts pour la France en Afrique du Nord mais aussi pour commémorer la fin  de ce conflit douloureux pour notre pays dont l’histoire reste encore à écrire ».

L’assemblée s’est ensuite retrouvée autour du verre de l’amitié pour partager ces instants de recueillement et de souvenir collectif.