Un défilé comme par le passé a eu lieu ce matin, au Barcarès, pour commémorer le 95ème anniversaire de l’Armistice de 1918, partant de la mairie pour arriver au pied du Monument aux morts.

Les habitants interviewés, alors que le gouvernement vient de lancer le programme des commémoraitons liées au centenaire, étaient tous très émus de parler de la guerre ; tous les récits étaient rattachés à une histoire de famille : un grand-père décédé, une tante restée veuve pour élever ses enfants…

La cérémonie était présidée par Loïc Tomissi, conseiller municipal délégué au Devoir de mémoire, en présence de nombreux élus de la Ville.

En ouverture de cette cérémonie, le maire, Alain Ferrand (UMP), par ailleurs 2ème vice-président de l’Agglo de Perpignan (PMCA), a remis au Délégué départemental de la Médaille Militaire, René Ripoll, le drapeau neuf de la Médaille Militaire offert par la Ville du Barcarès.

La 1 620ème section de la Médaille Militaire, basée à Saint-Laurent-de-la-Salanque, avait remis aux représentants d’associations d’Anciens Combattants son vieux drapeau datant de 1965, date de création de la section.

La section dispose donc désormais d’un drapeau neuf offert par le maire et son conseil municipal. Il sera porté par Egon Peters, ancien de la Légion, récemment décoré de la Légion d’honneur.

René Ripoll a salué « l’implication du maire dans le Devoir de Mémoire et l’a remercié pour ce geste qu’il souhaiterait plus courant de nos jours… ».

Dans le cadre des opérations qui seront menées pour le centenaire de 1914-18, un travail de mémoire supplémentaire sera mené par la municipalité afin de mettre à l’honneur les témoignages de ses anciens combattants, dont les faits d’arme inspirent le respect.

De l’avis de tous les Barcarésiens présents – élus, autorités militaires, etc. – ce fut une très belle cérémonie, avec la participation active de la jeunesse du Barcarès, avec la lecture du message du ministre par Ilyès Bouzada, maire junior ; la participation des enfants des écoles en présence des instituteurs dont Jacques Joubert, directeur de l’école primaire, et Delphine Aurel.

A noter la lecture d’un très beau poème par Jean-René Lopez, son auteur.

Enfin, chacun aura noté le vibrant discours du maire, très rythmé, axé sur l’importance du souvenir et du témoignage de mémoire à l’égard de tous les morts. Alain Ferrand a pris en référence le témoignage d’un maire, Joseph Llung, lors de l’inauguration du monument aux morts en 1942.

Une très belle cérémonie certes, sans oublier la participation de Michel Carminati, ancien adjoint au Tourisme, qui a chanté, entre autre, La Marseillaise, et la prestation remarqué de l’Ensemble Musical Barcarésien, avec sonnerie de clairon en ouverture.

Dépôts de gerbes de la municipalité, et des associations d’anciens combattants, dont l’UBAC, présidée par Paul Montgaillard, le Souvenir Français, présidée par Pierre Thiver, et les anciens marins, ont clôturé les cérémonies sur le terrain.

Le traditionnel verre de l’amitié a ensuite été offert aux participants à  l’Hôtel-de-Ville, comme le veut la tradition.

En cliquant sur le lien ci-dessous, accédez à l’intégralité du discours du 11 novembre 2013 du maire de Le Barcarès, Alain Ferrand :

11novembre2013