Visiblement, les chaînes de télévision françaises ont un problème avec l’actualité. A force de se lancer dans une course effrénée à la recherche du scoop, nos journaux télévisés, quels qu’ils soient, n’informent plus mais… désinforment !

En quelques jours, les 20h de TF1, France 2 et – un peu plus tôt – France 3, pour ne citer que ces chaînes généralistes (ce n’est guère mieux du côté des chaînes d’infos en continue) se sont plantées dans l’annonce de résultats électoraux.

C’est ainsi que pour le référendum sur le Brexit au Royaume Uni, les JiTés de nos fameuses chaînes françaises nous ont endormi (au sens propre comme au sens figuré) en nous annonçant pour la plupart « une très légère victoire » du camp du « In » : la Grande-Bretagne resterait donc dans l’Union Européenne, selon nos professionnels de l’info du petit écran ?… On connaît la suite : le réveil s’est effectué avec le Brexit ! Et avec quelle avance : près de 52%. Par ici la sortie de l’Europe, les Anglais n’ont pas fait dans la dentelle. Un réveil plus que douloureux pour nos journalistes-animateurs-commentateurs français, puisque depuis ils ne cessent de nous inonder de reportages sur une pétition en ligne (qui a déjà rassemblé plus de 3 millions d’anti-Brexit, nous dit-on) ainsi que sur des Britanniques qui regrettent d’avoir voté pour sortir… Bizarrement, alors qu’ils sont près de 52% des votants a avoir choisi le camp du Brexit, nos journalistes-animateurs-commentateurs français semblent rencontrer énormément de difficultés pour en trouver un seul… A ce rythme-là, ils finiront bien par nous convaincre que c’est le « in » (rester dans l’UE) qui l’a emporté, et donc qu’ils avaient raison.

Ce soir, rebelote avec cette fois-ci les élections générales en Espagne. Dès 20h, les principaux JiTés français nous balancent à tue tête (et sur un ton définitif) que le mouvement Podemos allié aux néo-communistes est devenu la seconde force politique espagnole… Trois heures plus loin, les résultats sont : 1er le PP (conservateurs) avec 32,7% des voix ; 2ème le PSOE (socialistes) avec 22,9% ; 3ème Podemos avec 21,2%…

Même « suspens »  pour le vote concernant le projet de l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Les responsables des chaînes de télévision françaises n’ont qu’à remplacer leurs journalistes-présentateurs par Cyril HANOUNA, Enora MALAGRé, Jean-Marc MORANDINI ou Laurent RUQUIER, puisque il semblerait qu’en France l’info soit devenue accessoire, un divertissement, façon talk-show. Au moins, nous saurons à quoi nous en tenir, puisque nous serons avertis.

Que fait le SNJ et sa fameuse déontologie ? Que fait la Haute Autorité de l’Audiovisuel ?… France, ton journal télévisé fout le camp !