Troisième vague de la campagne Solibail : Sylvia Pinel développe l’intermédiation locativepour réduire le recours aux nuitées hôtelières
 
 Le ministère du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité lance ce jour la troisième vague de la campagne d’information (affichage, presse et digitale) pour inciter les propriétaires à louer leur logement via Solibail.Pour mettre fin à l’augmentation constante de l’hébergement d’urgence à l’hôtel, et offrir aux familles des solutions plus dignes et mieux adaptées à leurs besoins, Sylvia Pinel,ministre du Logement, de l’Égalité des territoires et de la Ruralité, a engagé en février 2015 un plan triennal pour réduire le recours aux nuitées hôtelières. D’ici 2017, ce plan prévoit la création de 13 000 places en dispositifs alternatifs dont 9 000 en intermédiation locative, dans des logements privés, à l’image du dispositif Solibail. Une solution moins coûteuse que le recours aux nuitées hôtelières : 6,65 euros par jour et par personne en moyenne en intermédiation locative, contre 17,08 euros par jour et par personne pour une nuit à l’hôtel. Dans ce cadre, plus de 4000 places alternatives ont d’ores et déjà été créées en 2015. 

En dehors des 9 régions où Solibail existe, des dispositifs similaires sont mis en œuvre dans les territoires,  comme Louez solidaire à Paris ou Loca ++ à Grenoble. Sylvia Pinel a confié le 28 janvier dernier une mission àla FondationAbbéPierre visant à proposer d’ici l’été des solutions efficaces pour dynamiser les dispositifs existants et développer la mobilisation de logements dans le parc privé afin de loger des familles à revenus modestes.

 

Pourquoi choisir Solibail ?

Garanti par l’État, ce dispositif offre la possibilité au propriétaire de louer son bien à une association agréée qui y loge une famille à revenus modestes. Une démarche avantageuse pour le propriétaire à plusieurs titres :

–          la sécurité : l’association garantit le paiement des loyers dont le montant est fixé par rapport au prix du marché, et le propriétaire peut bénéficier d’avantages fiscaux allant de 30 à 70 % sur les revenus locatifs ;

–    la simplicité : l’association gestionnaire prend en charge toutes les démarches administratives : choix du locataire, paiement des loyers et des charges et entretien du bien ;

–          la solidarité : en louant son logement via Solibail, le propriétaire permet à une famille en difficulté de se loger dans des conditions dignes, avec un accompagnement social permettant de se reconstruire.

 

Jusqu’au 31 décembre 2017, l’Anah soutient les propriétaires qui décident d’entrer dans le dispositif en leur octroyant une prime de 1 000 euros.

 

Retrouvez le kit de communication ici

 

Vous êtes propriétaire ? Renseignez-vous sur le programme « Solibail » :

www.solibail.fr
En Île-de-France : 0 810 90 18 85
(prix d’un appel local)

Dans les autres régions : 0 820 16 75 00 (0.12€/minute)

 

 

Retrouvez le communiqué de presse en pièce jointe