En ce dimanche 26 février, la municipalité d’Estagel, sous l’autorité de son maire, Roger FERRER, a décidé d’honorer le plus célèbre des Estagellois : François Arago. Elle devait le faire en célébrant le 231ème anniversaire de sa naissance. (F. Arago est né le 26 février 1786).

C’est à 11 heures, sur la place du village, au moment de l’apéro, que devait se dérouler la célébration. Les élites du village ont répondu présents, représentant diverses associations. Dans le bar à côté, où bon nombre de citoyens se retrouvent le dimanche matin, les discussions allaient bon train. Cet anniversaire pour le moins inhabituel, devait en interroger plus d’un et les discussions fusaient comme les rayons de soleil en cette matinée radieuse. Ils apprenaient la parution d’un timbre à l’effigie de François Arago.

Michel Cade et François Arago

Après quelques mots du maire, Michel CADé, bien connu dans notre département dans le milieu intellectuel, devait une fois encore, discourir sur la vie du grand scientifique, sur la vie de l’homme politique.
Il devait noter la grande ouverture d’esprit de François Arago, en rappelant son soutien au prince Louis Philippe sous la restauration. Ce dernier ayant accédé à la couronne en 1830, avait épousé les idées des jacobins pendant la révolution. Plus tard, il devait s’éloigner politiquement du monarque.
Michel CADé devait montrer également, la volonté inébranlable du célèbre Estagellois pour transmettre le savoir. Une mention particulière devait être faite pour son discours sur le suffrage universel. Il montre encore aujourd’hui, la nécessité de faire confiance aux gens, permettant ainsi la possibilité de prodiguer plus d’instruction. Une idée majeure, qui devrait en interpeller plus d’un.
Dommage que les citoyens n’aient pas participé d’avantage à cet anniversaire. Dommage aussi que plus d’informations n’aient pas été transmises sur sa mise en place. Dommage que les jeunes générations du village, ne soient pas plus impliquées dans cette histoire, dans leur histoire. Un soin particulier ne devrait-il pas être apporté envers ces citoyens qui seront les élus de demain, qui orienteront la vie du village ?

Une indiscrétion

En effet, une indiscrétion nous a été transmise dans le creux de l’oreille, par un responsable de l’association Estagel 21 dont le président est Pierre CONTET. Nous apprenons donc, la venue dans notre village, à l’invitation de cette association, de Guy JACQUES, directeur de recherche au CNRS. Il se consacre aujourd’hui à la vulgarisation scientifique et a rédigé un livre sur Arago. La présentation de son ouvrage a été faite dans le journal local et a attiré toute l’attention de ceux qui ont Estagel au cœur. Pour le moment, nous n’avons pas pu en savoir d’avantage. Nul doute que d’autres informations largement distribuées et commentées, viendront informer le plus grand nombre de citoyens. À Estagel en effet, tout ce qui touche à la famille Arago fait partie du patrimoine local. Il faut donc faire un maximum d’efforts pour toujours mieux divulguer la quintessence de cet avoir. C’est le prix à payer pour construire au mieux l’avenir. Connaître l’histoire et plus particulièrement celle qui nous touche de près, est un gage pour aller dans ce sens.
Cette conférence devrait se réaliser dans le courant du mois de mars.
Toute notre attention est, d’ores et déjà, acquise à cet événement qui fera date dans la vie de la cité. Nous en sommes persuadés et nous vous informerons sur le programme qui devrait nous être communiqué. C’est la promesse qui nous a été faite.

Joseph JOURDA.