« Nous nous sommes toujours demandé pourquoi dans un village vigneron, les publications par hauts parleurs, commençaient par : Allo, Allo ! Pourquoi ne pas dire : Au vin Au vin ? Pourvu que le Conseil municipal ne prenne pas notre proposition au sérieux.

Fini la plaisanterie. Les choses sérieuses nous amènent à parler effectivement de l’eau. Dernièrement, nous avons essayé de décrypter la facture de l’eau et de l’assainissement. Nous avons fait des propositions qui nous semblent faciles à mettre en place, qui ne coûteraient pas un euro. Nous avons montré les diverses augmentations importantes, les diverses questions qui se posaient.

Dans le journal local du mercredi 28 janvier, à la rubrique de Tautavel, nous avons pu lire dans le compte rendu des vœux du Maire, Guy Illary : « …tout en annonçant un réajustement du tarif de l’eau dont le prix actuel est trop bas ». Guy Illary, est dans le même temps Conseiller Général, président de l’association des maires et des adjoints, et pour ce qui nous concerne aujourd’hui, Conseiller communautaire délégué au «  Territoire et transversalité ». Ces propos rapportés, veulent dire en clair, que la facture de l’eau et de l’assainissement va encore augmenter.

Cette majoration, n’interviendra pas uniquement dans la commune de Tautavel, mais dans les cités de l’Agglo Perpignan Méditerranée. Nous savons que tout le monde avait compris, mais c’est plus net lorsque les choses sont dites ou écrites.

Donc, une fois de plus, il va être demandé aux usagers de mettre la main à la poche.

Nous nous tournons à présent vers le Conseiller communautaire de notre commune, en l’occurrence notre maire, qui ne pourra pas dire «  je n’y peux rien, je ne savais pas, c’est pas moi c’est l’autre ».

Va-t-il accepter notre proposition d’intervenir lors de la prochaine session de l’Agglo pour demander des éclaircissements au 12ième vice président, monsieur Francis Clique en charge de l’Eau et de l’Assainissement. Va-t-il intervenir et ainsi ne pas accepter de nouvelles augmentations aussi facilement, en laissant les citoyens dans l’ignorance la plus complète. Va-t-il oui ou non associer sa voix à celle de Jean Vila qui demandait une régie départementale de l’eau même si nous pensons qu’il serait beaucoup plus efficace économiquement de revenir à la régie municipale. La balle est dans son camps. A lui de prendre cette proposition, de la faire avancer, de prendre ses responsabilités. Nous attendons. Nous serons vigilants face au comportement de nos élus sur cette question et vous informerons grâce à Ouillade ».