Dans un communique posté sur son blog, Nicolas Garcia (PCF), maire d’Elne et secrétaire départemental du parti communiste français (PCF’66), précise :

« Je tiens à affirmer mon parfait accord avec la démarche des parents d’élèves de l’école primaire Joseph Néo, d’Elne.

En effet, l’inspection d’académie a décidé unilatéralement, sans concertation et sans demander l’avis de la municipalité, de supprimer le poste de secrétaire-concierge qui officiait pour l’équivalent de vingt heures par semaine l’an dernier, et ce alors que les effectifs actuels atteignent les 360 élèves (soit l’effectif d’un petit collège !), en augmentation de 60 élèves par rapport à l’an dernier.

La complexité des tâches d’accueil des élèves au quotidien ne saurait être assumée par un directeur seul, fût-il affecté à plein temps. En effet, il doit faire face à de multiples tâches administratives et assurer la sécurité des enfants et du personnel dans le cadre notamment du plan Vigipirate. Par ailleurs, il assiste à une multitude de réunions qui l’obligent parfois à quitter l’établissement.

Dans ces conditions, il n’est pas acceptable que l’inspection d’académie ait décidé de supprimer le poste d’auxiliaire secrétariat-conciergerie. La municipalité avait marqué son oppposition à cette décision et soutient l’action des parents d’élèves du groupe scolaire Joseph Néo et s’associe aux actions engagées ou à venir. Nous demandons la restitution du poste à l’école Joseph Néo, sans pour autant que ne soit « déshabillée » une autre école primaire du département, surtout au regard du faible coût salarial que représente cet emploi, puisqui’il s’agissait d’un emploi aidé type CAE ».