Dans le cadre des commémorations officielles du 8ème anniversaire de la Retirada, le commune d’Elne entend revenir sur cet épisode historique capital de son histoire contemporaine. Située à seulement 7 kilomètre du Camp de Saint-Cyprien et 10 km de celui d’Argelès-sur-Mer, Elne a été une ville de transit en février 1939 pour nombre de républicains espagnols et catalans. Le quotidien de la cité s’est vu largement modifié : les écoles sont réquisitionnées pour parer à l’urgence, le stade Paul Reig se voit transformé en un véritable centre de transit et la gare devient celle des camps de Saint-Cyprien.

Consciente de l’importance et la transcendance de cet épisode historique, la commune d’Elne célébrera le 80ème anniversaire de la Retirada sous le sceau de la solidarité. Il y a 80 ans à la détresse des républicains, la réponse des Illibériens a été collective. Un dévouement remarquable et exemplaire qui a forcé par un tel déploiement bénévole l’admiration du maire de la Ville, Louis Marcérou. Ce dernier fera voter, le 17 mars 1939, une délibération rendant un hommage reconnaissant à l’ensemble de la population d’Elne.

Le maire aura ces mots au cours du Conseil municipal : « Vous avez assisté à ce spectacle, le cœur saignant mais non impuissant. Passée la première stupeur, vous vous êtes précipités au secours, ne considérant qu’une chose : des hommes qui avaient faim et qui souffraient. Vous les avez nourris, soignés, consolés.
J’en sais parmi vous qui, non contents de se dépouiller, se sont endettés. J’en sais qui, non contents de s’apitoyer, n’ont pas hésité, devant le risque d’encourir eux-mêmes la pitié des autres. J’ai recueilli des témoignages de dévouement et d’abnégation parfois héroïques.
C’est grand, noble et digne. Indifférents à toute autre considération, vous n’avez laissé parler que votre cœur. Du fond du mien, je vous dis bravo et merci ».

Cet acte généreux de solidarité locale se verra doublé à Elne par un second de dimension internationale : la création au Château d’en Bardou de la Maternité Suisse d’Elne (MSE). De 1939 à 1944, la directrice de la MSE, Elisabeth Eidenbenz permettra, loin de la misère et la précarité des camps, aux mères espagnoles, juives ou tziganes de venir à Elne pour y donner la vie dans des conditions dignes d’une humanité retrouvée. En hommage à cette immense initiative solidaire, la Ville d’Elne présente à la Maternité Suisse d’Elne, une exposition réunissant une centaine de photographies retraçant l’histoire humaine de cette aventure généreuse confrontée à l’ignominie de la guerre.

L’inauguration de l’exposition « La Maternité d’Elne d’Elisabeth Eidenbenz » se fera le jour du 80e anniversaire de l’hommage à la population d’Elne par son Maire. Elle marquera le point de départ des célébrations de la Retirada pour la ville, placées sous la reconnaissance et le respect des initiatives solidaires locales et internationales qui ont fait rayonner Elne par son humanité.

Lancement des commémorations du 80e anniversaire de la Retirada par l’inauguration de l’exposition : « La Maternité d’Elne d’Elisabeth Eidenbenz », Maternité Suisse d’Elne – Château d’en Bardou, le samedi 16 mars 2019, à 11h. Exposition ouverte au public jusqu’au 31 décembre 2019.