Des membres de l’association « Du Côté de Collioure » communiquent :

« Lundi 18 mai 2015 dès 8 heures du matin, des représentants de l’association « Du Côté de Collioure » sont intervenus auprès des services de l’Etat pour faire respecter la réglementation au niveau des travaux engagés par la commune concernant la création d’un arrêt de bus au Glacis.

Des fouilles préalables n’ayant pas été effectuées sur ce site à l’intérêt patrimonial reconnu, aucun diagnostic archéologique n’a été réalisé avant la destruction du talus. Il apparaît pourtant clairement que des vestiges ont été mis à jour.

Comme il était prévu avant le lancement intempestif des travaux par la mairie de Collioure, le pôle archéologique du Département des Pyrénées Orientales interviendra dès mardi pour relever les coupes et surveiller le chantier. Les travaux continueront car les zones seront libérées au fur et à mesure.

Les adhérents de l’association « Du Côté de Collioure » informent les Colliourencs qu’ils sont favorables à l’implantation de cet arrêt de bus, mais estiment que nul n’est au-dessus des lois. »