Ce vendredi 14 août 2015, tout Collioure sera vêtu de blanc : c’est son maire, Jacques Manya, qui l’affirme. En tout cas, à la veille de l’Assomption, pour le lancement des traditionnelles fêtes du 16 août – appelées également « fêtes de saint Vincent », du nom d’un quartier de la commune – l’équipe municipale a souhaité que le blanc domine partout-partout, dans les rues du village, dans les commerces, sur la plage…

Certaines boutiques ont commencé à faire passer le mot d’ordre, puisque le personnel dans certains établissements sert déjà la clientèle habillé en polo ou pantalon blanc, voire les deux.

Mais fidèle à ses traditions, c’est au blanc de la vigne que l’histoire locale s’écrit pour ces préparatifs…

Au comptoir des bistrots, le (verre de) blanc stylé (voire aligoté) est en train de prendre de l’ampleur au détriment du gros rouge et du rosé de l’été qui, ici, décidément, a du mal à passer, notamment depuis que la mairie, en mars 2014, a changé de couleur pour… passer du rose (PS) au bleu roi (UMP). Boire un petit blanc (sec) à Collioure, c’est « happy » !

Peu importe le flacon, vendredi, pour passer inaperçu à Collioure, il vous faudra, de but en blanc, ajouter du blanc à votre physique… et même si une météo caniculaire se prépare, on se doute bien que nombre de petits malins vont s’empresser de faire monter les blancs en neige (?).

Il se murmure que ce soir-là l’Opposition municipale pourrait, enfin, tirer… à blanc !

Clin d’œil à la vie politique locale : éviter de venir avec des blouses d’infirmier ou des looks d’infirmières, car le maire de Collioure, en tant que médecin urgentiste, broie du blanc quotidiennement, entouré d’infirmières, d’infirmiers… Soyez sympas, il existe mille autres façons de s’habiller en blanc… comme de se marier en blanc, par exemple !