Le président du Groupe de Réflexion (Think Tank) national Génération d’Avenir, Andréas CHAIB, était en déplacement ce mardi et mercredi dans les Pyrénées Orientales, reçu par le représentant régional Occitanie du mouvement, le Colliourenc Esaïe DAHMANE-ALOUJES.

Ce groupe de réflexion, créé en 2015, a pour ambition « de (re)donner à tous les moyens et l’envie de s’investir dans la vie politique et civique, souvent perçue comme une sphère privée et restreinte, parfois hors d’atteinte ». Son objectif est de simplifier et étendre la réflexion politique. « Le manque de sensibilisation politique et la prétendue « inaccessibilité » de certaines questions, présentées comme réservées à une élite, entrainent trop souvent un désintérêt et une perte de confiance dans la vie politique française. Nous avons tous un avis, faisons le valoir ! »
Non affilié à une quelconque entité politique, adhérents ou non à un parti, une idéologie, la diversité des avis de chacun des membres du Think Tank est une force. Son but est donc d’ouvrir la politique à tous et de faire avancer nos idées.
Toutes ces idées et ces principes sont concrétisés lors de séances de co-working nationales, auxquelles sont ajoutées des réflexions effectuées par groupe de travail au quotidien et sur tous les territoires.

Comme nous le précise Andréas CHAIB : « Très majoritairement formé de jeunes étudiants sensibilisés à l’action collective, politique et civique, nous voulons faire de GDA un premier pas vers la réconciliation entre la jeunesse et la pensée politique, notre vocation est de faire des propositions par le biais de rapports, de soutenir des projets solides auprès de parlementaires et de participer à l’amendement de lois afin de favoriser l’engagement de la jeunesse dans la vie publique , c’est en ce sens que mon ami Esaïe DAHMANE ALOUJES a toute ma confiance pour effectuer ce travail auprès des jeunes de la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ».

« Ce travail de mise en commun des savoirs de jeunes engagés de la France entière est une véritable chance ! Depuis quelques mois, je me rends très régulièrement à Paris, pour porter la voix de ces territoires ruraux, que sont les Pyrénées-Orientales et la Région Occitanie/ Pyrénées-Méditerranée ! Lors de la dernière session de travail à l’Assemblée Nationale, portant sur le numérique, j’ai tenu à rappeler que dans beaucoup de territoires hors Paris, la fracture numérique était particulièrement grave, et que les conditions d’accès à l’outil numérique et au téléphone n’étaient pas garantis à tous les citoyens », explique Esaïe DAHMANE-ALOUJES, par ailleurs membre des Instances Nationales du Parti Socialiste, et de conclure : « Je suis fier aujourd’hui de pouvoir recevoir le Président de GDA dans mon village et dans mon département, cela prouve que Paris s’intéresse à nous , et que la voix dont je me fais l’écho est entendue »;

 

Collioure, en terrasse du club de Plage « le Bora Bora », tenu par Vincent et Cyril.

 

Co-working le 29 juin dernier, à l’Assemblée Nationale à Paris, en présence de plusieurs députés.