Guy Llobet, maire de Collioure, communique :

 

« La situation sanitaire actuelle nous pousse à appliquer un « principe de précaution » sans pour cela, créer auprès de la population et de nos visiteurs une « peur-panique » d’une seconde vague de COVID-19, qui aujourd’hui ne serait en aucun cas justifiée, d’après les éléments que nous connaissons, émanant de l’Agence Régionale de Santé

Pour ce, en l’absence de texte législatif précis, imposant le port du masque dans les lieux non clos, j’ai décidé, dès le vendredi 24 juillet, d’appliquer ce principe de précaution, en conseillant le port du masque et en installant une signalétique à l’entrée des Marchés et aux abords des rues du Centre Ville, respectant les critères ci dessous :

– Respect des libertés individuelles, relevant de la Constitution
– Responsabilités de chacun
-Information au public par tous moyens
– Contrôle préventif de la Police Municipale dans les lieux clos, et sur les commerçants du marché.

En ce sens, et pour ce que je viens de développer, je ne prendrais pas, dans l’immédiat, et dans l’état sanitaire actuel, d’arrêté municipal formel afin d’imposer le port du masque dans les espaces non-clos, lequel serait par ailleurs difficilement applicable, contrôlable et sanctionnable, par nos agents de Police Municipale, et qui plus est, serait susceptible d’être « annulé » par le contrôle de légalité préfectoral ».