Georges GROSSELLE, Vice-Président de la Société Locale d’Epargne (SLE)  « Têt et Agly » de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon a remis , vendredi 5 février 2016 à 15h00 dans les salons de  l’Hôtel de Ville de BOURG-MADAME une subvention de   9 000 € à Madeleine GAURENNE, présidente de l’Association « Groupe Relais Cerdagne Capcir ».

Cette subvention  de la Caisse d’Epargne va permettre d’accompagner l’Association de Ressources Sociales (ARES) qui gère le « Vestiaire des Ginguettes », chantier d’insertion de récupération de textiles à Bourg-Madame. Cette subvention, financera l’achat de nouveaux containers destinés à accueillir les textiles déposés par la population. Ces derniers seront ensuite récupérés et triés par les équipes du « Vestiaire des Ginguettes » de Bourg-Madame.

 

Les vêtements seront lavés, repassés et mis à la vente par cette même équipe. Les vêtements non commercialisables seront revendus à une société de collecte. En 2015, 80 tonnes de vêtements ont pu être traitées.  Depuis 2007 cet atelier chantier d’insertion (ACI)  génère 20 emplois et des services sans cesse améliorés sur la Cerdagne et le Capcir.

Madeleine GAURENNE a tenu à rappeler qu’elle travaillait essentiellement pour un projet territorial, un projet local basé sur une démarche de développement durable environnemental, social et économique.  Elle s’est félicitée de l’implication de l’équipe du chantier, mais aussi l’Association intermédiaire Relais Activités   située à Saillagouse, dont le soutien dès le départ a été essentiel pour faire jouer une solidarité interassociative.  Elle a mis l’accent sur la progression de ses activités sur la commune de Bourg-Madame, et au-delà sur le plateau cerdan : « Progressivement nous avons rajouté des activités, comme la partie couture retouche qui maintenant est intégrée au chantier. En 2013, nous avons également ouvert une laverie avec des produits écologiques…».

 

La Présidente s’est félicitée des partenariats qu’elle a pu nouer, au-delà des formes classiques avec les partenaires institutionnels (l’Etat, Pôle emploi, le Conseil départemental …), mentionnant  au passage celui avec Caritas implanté de l’autre côté de la frontière à Puigcerdá avec lequel elle travaille à un projet de centre de tris transfrontalier, pour conclure sur le précieux  partenariat avec la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. « Ce chèque de 9000 € est très important pour nous. Il va nous permettre d’acheter une flotte de 26 containers supplémentaires qui seront à notre disposition. C’est une chance importante pour nous, car vous l’avez compris si nous n’avons plus de textiles le chantier est mort ! » Elle a conclue son intervention  par un vibrant hommage à l’Abbé Pierre  qui a dit qu’il ne fallait pas se contenter d’assister ou d’exclure, mais qu’il y avait toujours une place pour faire aussi autre chose…

Georges GROSSELLE, vice-président de la Société Locale d’Epargne (SLE)  « Têt et Agly » de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon, a souligné dans son intervention quelques traits d’histoire du rôle de  la Caisse d’Epargne «  une banque coopérative qui a une finalité d’être présente sur les  territoires. Nous distribuons chaque année des aides importantes dans le cadre de Responsabilité sociétale d’entreprise (RSE), qui correspond à la finalité d’être présents sur le plan social par rapport à l’aide de personnes en difficulté, à la création d’emploi, à la création d’entreprise et à l’aide aux personnes malades, aux personnes âgées et aux personnes handicapées.  Votre projet d’achat de nouveaux containers  nous a paru tellement original et porteur d’espérance que nous sommes fiers de vous accompagner aujourd’hui. »

Nacéra BENOSMAN, Directrice départementale de la Caisse d’Epargne a pris à son tour la parole : «  Quand je vois cette énergie, ce dynamisme et cette envie de réaliser des choses juste pour l’autre, juste pour créer de l’emploi, je suis vraiment très fière d’être à vos côtés. L’engagement solidaire constitue l’ADN de la Caisse d’Epargne Languedoc-Roussillon. Parce que, pour elle, l’humain sera toujours une valeur sûre, elle entend continuer, fidèle à ses valeurs d’origine, de placer la solidarité au cœur de son activité. Vous avez du cœur et vous êtes solidaires, c’est la raison de notre présence à vos côtés aujourd’hui à Bourg-Madame afin de permettre à votre chantier de développer ses activités au service de tous.  »

Le maire de Bourg-Madame , Jean-Jacques FORTUNY, entouré d’une partie de son Conseil municipal, a salué le travail des équipes de l’Association du  Groupe Relais Cerdagne Capcir  et a réitéré son soutien à cette formidable initiative.  Il a salué le dynamisme de Madeleine GAURENNE et ses équipes de salariés et de bénévoles avec lesquels la municipalité travaille avec confiance. Il s’est enfin félicité du soutien de la Caisse d’Epargne dont la dotation permettra au chantier de  développer ses activités et ainsi de favoriser l’emploi.

La cérémonie s’est achevée par une collation offerte par la municipalité à l’ensemble des participants, au premier rangs desquels les bénévoles et salariés du chantier d’insertion de récupération de textiles à Bourg-Madame.