« La grande voix catalane s’est éteinte

J’ai appris le décès ce samedi 6 octobre 2018, à Barcelone, ville où elle était née le 12 avril 1933, de Montserrat Caballé. La « Superba » s’en est allée…

Cette incroyable diva espagnole a régné pendant plus d’un demi-siècle, au fil d’une carrière internationale exceptionnelle qui l’a conduite dans les plus grands opéras de la planète. Elle était et elle restera incontestablement (et c’est incontesté) l’une des plus grandes voix du 20ème siècle.

Personne n’a oublié le duo qu’elle a formé avec un autre géant de la scène mondiale, Freddie Mercury, dans l’interprétation de « Barcelona », chanson qui a servi d’hymne aux Jeux Olympiques de Barcelone (1992).

Nombreux étaient d’ailleurs les Perpignanais à avoir vécu « en live » cet événement planétaire. La « Superba » est venue à maintes reprises à Perpignan, une ville qu’elle portait dans son cœur comme de nombreux témoignages peuvent en attester. En 1991, elle est venue inaugurer l’actuel Conservatoire à Rayonnement Régional (CRR) Perpignan-Méditerranée.

Sa photo trône d’ailleurs toujours dans le bureau du directeur et chef d’orchestre, Daniel Tosi, qui reconnaît avoir eu l’immense honneur de la diriger : « je me souviens, parce qu’elle croyait en la création musicale, qu’elle a tenu ce jour-là à chanter une œuvre du compositeur Salvador Pueyo, spécialement créée pour elle. Ce fut un moment que l’on peut qualifier d’historique. C’était quelqu’un d’inouï, de formidable, elle était très attachante parce que sentimentale. Quant tu étais son ami, c’était à vie ! ».

L’inauguration du Conservatoire de Perpignan demeure un moment phare de cette institution. Montserrat Caballé en est restée la marraine. Elle y est d’ailleurs revenue à plusieurs reprises. Elle s’investissait beaucoup pour les jeunes chanteurs lorsqu’elle n’était pas sur scène. Lorsqu’on la connue dans « Salomé » de Richard Strauss ou dans « Norma » de Bellini, un seul mot nous vient à l’esprit et en mémoire : respect ».