Jean Plouzennec, Bernard Plane, Jean-Michel Parcé, Jean-Marie Patrouix et Jean-Claude Vila

L’association Gastronomie en Roussillon, créée en 1983 par un ancien maire de Banyuls-sur-Mer, le docteur André Parcé, et remarquablement présidée aujourd’hui par l’épicurien Bernard Plane, organisait samedi son repas mensuel au restaurant La Littorine de Valérie et Jean Sannac, sur la plage des Elmes à Banyuls-sur-Mer, et ce à l’issue de l’intronisation de deux de nos plus grands chefs-cuisiniers en Languedoc-Roussillon – Jean Plouzennec (Le Cédrat au casino-jeux du Boulou) et Jean-Claude Vila (Le Clos des Lys à Perpignan) – au sein de la Confrérie Als Templeres de la Serra, dirigée par le talentueux vigneron Jean-Michel Parcé. Le menu de ce déjeuner d’exception a été déroulé par l’équipe de Jean-Marie Patrouix, l’un de nos meilleurs spécialiste du travail du poisson en cuisine sur la Côte catalane.
Et ce sont justement MM. Plouzennec et Vila qui, dans la grande tradition de « Gastronomie en Roussillon », ont dû commenter ce repas auquel participaient près d’une centaine de convives, dont le maire Jean Rède, et une ribambelle de prestigieux vignerons du cru : Elise Gaillard (la fille de Pierre Gaillard qui est venue présenter avec passion son Domaine Madeloc 2008) ; Jean Cardoner, du village de Cosprons (pour une très heureuse découverte de son vin Les Tines 2009) ; Geoffrey Canier (nous a également émerveillé par le Salette rosé 2010) ; Jean-Michel Parcé (et son traditionnel et ô combien sublime Cosprons Levants 2006) ; Jean-Paul Ramio et Jean-Christophe Pastor ont formé un formidable tandem pour décrire le Doux paillé de l’inestimable Cave de L’Etoile) ; enfin, Philippe Gard, au nom de la Coume del Mas, nous a littéralement inondé de saveurs en nous mettant en scène son Quintessence 2009.
Au menu : homard (bleu au vert), rouget (grillé, artichaut, bouillon coco et curry), maquereaux (en fine ratatouille, mayonnaise au basilic), agneau (noisette en croustillant de pomme de terre), fromage (chèvre frais rôti au miel arôme d’orange), fraises (fraisier), café (mignardises). Tous les mini légumes avaient été piochés dans la production de la Maison Sale.
Jean-Claude Vila a dit, face à l’assemblée : « C’est toujours très difficile de parler du repas d’un confrère, mais c’est d’autant plus facile quand le repas a été excellen. Ce fut un très grand menu, sublimé par l’accord parfait entre mets et vins. Nous avons assisté là à un véritable feu d’artifice en bouche, avec une succession de plats qui sont arrivés crescendo. Je vais vous faire une confidence, il y a longtemps quie je n’avais pas fait un tel repas (…) ».
Pour Jean Plouzennec : « Merci et bravo ! Merci à toi Jean-Marie, bravo à vous deux Jean et Valérie, car ce jour vous nous avez fait revivre une très belle aventure qui a débuté en 1983 grâce à André Parcé, ne l’oublions jamais ! André Parcé a été LE phare de la région pour nous communiquer toute une culture autour du vin et de la cuisine, il a ainsi formé toute une génération… C’est vraiment et sincèrement un repas sensationnel que nous venons de vivre. Jean-Marie Patrouix, que je crois bien connaître au bout de tant d’années, est un homme certes discret et timide, mais cela ne lui enlève pas le don qu’il a, c’est-à-dire de maîtriser en cuisine une technique de la cuisson parfaite ! Avec Jean Sannac, ici à Banyuls, votre belle alliance a donné naissance à quelque chose de remarquable, à une table d’exception (…) ».

Jean-Christophe Pastor et Jean-Paul Ramio de la Cave L'Étoile à Banyuls


Jean Rède et André Cazes


Brice Sanac, Jean-Marie Patrouix et Jean Sanac de La Littorine