Dans ces même colonnes, le 16 octobre dernier, la Rédaction de Ouillade.eu publiait sous le titre « Qui veut la peau de Mme le proviseur ? », plusieurs pistes possibles (et envisageables) des dessous politiques du conflit social qui agite actuellement de l’intérieur le fonctionnement du Lycée Christian Bourquin d’Argelès-sur-Mer. Enquête à l’appui.
Il semblerait bien (mais nous en étions déjà convaincus) que nous ayons fait mouche !
Aujourd’hui, intra-muros, l’Intersyndicale s’agite en publiant sur les murs de l’établissement scolaire une note pour tenter de reprendre en mains la barre… Dans cette note (que nous publions ci-dessous), l’Intersyndicale se veut menaçante contre Ouillade.eu en l’accusant dans cet article de publier « des écrits diffamatoires et mensongers » (…).
Bizarrement, non seulement l’Intersyndicale annonce que pour elle il n’est « nullement question d’entrer dans la spirale descendante du droit de réponse », mais en plus cette même Intersyndicale d’enseignants concède qu’elle n’a à ce jour pu recueillir que 2 témoignages sérieux – contre Mme le proviseur ?, NDLR – alors que depuis le début du conflit qui l’oppose à Mme Annick PINSON elle assurait en détenir plusieurs dizaines (à lire également ci-dessous)… Cela en devient Ubuesque.
A quelques jours d’une rencontre qualifiée de « cruciale » par cette Intersyndicale avec le Recteur d’Académie, cela fait plutôt désordre, non ? Alors, la question est posée : Qui croire ? Puisque l’Intersyndicale réagit à travers ce communiqué (ci-dessous) en insinuant que la Rédaction de Ouillade.eu mentirait ?… La réponse est évidemment contenue… dans l’absence de témoignages contre la gestion de Mme le Proviseur; seulement 2 à ce jour contre « plus d’une trentaine » annoncée… C’est l’Intersyndicale elle-même qui le dit ! Qui l’écrit. C’est là tout simplement l’art et la manière de se tirer une balle dans le pied. Car à la Rédaction de Ouillade.eu nous sommes sereins sur le sujet et sur les propos recueillis. A suivre.
Ci-dessous la fameuse note publiée par l’Intersyndicale… Pur nectar !
3. LIVRET SST
Afin de préparer la rencontre avec le Recteur, nous avons absolument besoin de vos témoignages écrits.
Pensez à compléter le Livret SST accessible à l’accueil du lycée (à faire le 3 ou 4 novembre, dès la reprise). A ce jour, 2 fiches seulement ont été complétées par des personnels (alors que nous avons reçu plus d’une trentaine de témoignages oraux ou par mail).
C’est la seule base reconnue et officielle pour porter toute action.
Tous les évènements intervenus depuis l’ouverture du lycée en septembre 2015 peuvent (et doivent…) être enregistrés dans ce livret.
Ne baissons pas les bras !
4. COMMUNICATION
Concernant l’article diffamatoire paru récemment dans l’Ouillade, l’Intersyndicale a décidé de ne pas répondre (pour le moment) à un texte aussi mal tourné et truffé de mensonges et de calomnies. Ce n’est pas ce type de communication que nous souhaitons, et ce n’est pas l’image que nous voulons donner de notre mouvement et de nos revendications.
Nous ne nous laisserons pas entrainer dans la spirale descendante du droit de réponse.
Contrairement à ce que certains pensent ou laissent entendre, nous sommes des personnels responsables et respectueux. Les problèmes au sein du lycée sont réels, connus et reconnus. Continuons ensemble à lutter pour que la situation s’améliore et à maitriser notre communication !
Restons mobilisés !

Nous souhaitons à tous les personnels d’excellentes vacances. Profitez-en pour prendre du repos et recharger les batteries.

Amicalement vôtre.

L’intersyndicale du Lycée Christian Bourquin