Dans l’après-midi d’hier, jeudi 27 avril, le Bureau départemental du syndicat FA-FPT66, en présence d’une soixantaine de responsables locaux, a décidé – à l’unanimité moins 1 voix – de poursuivre le maire d’Argelès-sur-Mer, Antoine PARRA (PS), devant le tribunal pénal pour « abus d’autorité, discrimination… « .

C’est là l’une des conséquences du conflit social qui oppose la Police municipale au maire d’Argelès-sur-Mer, depuis maintenant près d’un an ! Jour après jour, le dialogue s’enlise et les relations s’enveniment entre le 1er magistrat et ses agents, l’élu jouant la montre, misant visiblement sur un pourrissement de la situation, en tout cas jusqu’ici restant sourd aux doléances de ses policiers.