Depuis quelques jours, à l’occasion des fêtes de fin d’année un haut-parleur souffreteux diffuse à longueur de journée des chants qui ébranlent le moral des Argelésiens.

Les médias nous annoncent sempiternellement que les Français ont le moral dans les chaussettes. Force est de constater que notre municipalité ne semble pas vouloir inverser la tendance à travers cette animation musicale d’un autre âge : « Petit Papa Noël » que notre Tino (ROSSI) national chantait en 1946, « Il est né le divin enfant », etc.-etc. Un peu d’audace serait salutaire, un peu de peps… bon sang !
Ou alors pour rester dans le tristounet, le haut-parleur pourrait égrener les articles du code de l’Urbanisme. Une litanie certes triste mais au combien utile à certains…

 

G.T. (né à Argelès-sur-Mer en 1946)