Depuis 48 heures court une folle rumeur dans la station d’Argelès selon laquelle on aurait retrouvé deux fusils d’assaut Kalachnikov sur la plage Nord, enfouis dans le sable sous des draps de bain…
On ne parle que de ça aux terrasses de café et la rumeur devient de plus en plus insistante dans tous les établissements argelésiens : « les autorités ne veulent rien dire et la presse se tait pour éviter tout vent de panique et que la psychose s’installe en plein pic de la saison estivale ! », jure-t-on les grands dieux partout dans la station. Et la rumeur en rajoute sur le front-de-mer : « les gendarmes ont interpellé plusieurs terroristes ».
La même rumeur avait couru au Barcarès, le mois dernier, affirmant que des Kalachnikov avaient été retrouvés dans le coffre d’une voiture la veille du festival Electrobeach…
Les deux rumeurs sont évidemment fausses. Il n’en est rien.
Mais à Argelès-plage la brève de comptoir n’en finit pas d’enfler. C’est à s’interroger si les autorités ne devraient pas s’exprimer pour couper court à cette rumeur qui est en train de pourrir l’ambiance estivale, car maintenant chacun y va de son « c’est sûr ! », « c’est un flic qui me l’a dit », « un adjoint au maire a vu les Kalachnikov »…