Décidément, les « fake news » (fausses nouvelles) ont la dent dure, ici à Argelès-sur-Mer comme ailleurs, d’ailleurs…

Selon une insistante rumeur publique, relayée par certains sur les réseaux sociaux : « la municipalité de gauche conduite par le socialiste Antoine PARRA envisagerait de faire payer pour partie les grands chantiers actuellement en cours pour la rénovation urbaine du centre du village, par une augmentation des tarifs sur l’occupation du domaine public visant essentiellement les terrasses des établissements situés dans la station balnéaire d’Argelès-plage ».

Renseignements pris à la source, tout cela est naturellement faux, archi-faux !

N’en croyez-rien !

« Fake news » également cette fausse cagnotte qu’un plaisantin s’apprêterait à mettre en ligne pour aider notre-maire-bien-aimé à démolir sa résidence principale avant le 2 juillet prochain, comme vient de l’y contraindre une condamnation prononcée en première instance par le Tribunal correctionnel de Perpignan.