En ce samedi 16 février, avait lieu l’assemblée générale de l’association Ansigna’Muse à la salle Guy Barbaza. Un moment privilégié pour faire le bilan de la première année d’existence. L’occasion aussi de proposer des projets. Et ils sont nombreux.

C’est avec surprise, que nous constatons la présence toujours aussi nombreuse des Ansignanaises et Ansignanais aux manifestations proposées par l’association. Cela, viendrait-il des efforts, librement consentis par les responsables, pour rechercher sans cesse la participation d’un maximum de citoyens ?

 

Un riche bilan 2018

La démonstration devait être faite que notre ruralité est riche de son patrimoine. Elle devait également l’être, en ce qui concerne la volonté inaltérable en ces habitants de faire vivre le village, de donner aux visiteurs possibles, l’envie, le besoin aussi, de venir et revenir à Ansignan.
Le bilan positif présenté, devait montrer surtout, la volonté d’investir dans la restauration de l’aqueduc.
Cette dernière, pour un coût de 270 000 euros, est financée à 80 % par le Département, la Région, la DRAC, 20 % restant pour le compte de la commune. Bien évidemment, la Fondation du patrimoine participe à cette œuvre et a lancé une souscription. C’est à cette souscription que les subsides de l’association Ansign’Muse sont versés. Rappelons que Raphaëlle Salguero, auteure de « Le Canal Rouge », reverse la somme de 2,50 euros par livre vendus.
L’association compte aujourd’hui 86 adhérents pour une population de 188 habitants au recensement de 2014. Pratiquement la moitié de la population ; c’est un fait très rare et énorme.

 

Un événement des plus important en préparation pour 2019

Si les projets sont nombreux entre les randonnées chères à Jean-Marc PEILLE, les après-midi récréatives n’en sont pas moins appréciées et largement suivies.
Mais une initiative des plus importante va voir le jour. Elle est née de la rencontre entre Liliane CARDONA et Alyette BOURDANEL bien connue dans le monde artistique de notre département.
Alyette est particulièrement attirée par ce qui concerne le patrimoine et ses yeux se sont posés sur l’aqueduc d’Ansignan. Et le rêve est né !
Construire un mini festival autour de l’aqueduc. Un mini festival, qui finalement sera très grand, tant le programme proposé sera immense dans sa particularité. Si les grands traits sont déjà fixés, le mystère restera entier encore quelques temps sur son organisation complète et son contenu.
Nous pouvons dire, qu’il sera l’évocation de l’antiquité jusqu’au moyen-âge. Qu’une musique faite de chuchotement viendra envoûter les participants sous les arches de l’aqueduc ou peut-être dans les arches. Qui sait ! Que la convivialité ne sera pas en reste. Pour ce faire, un repas tiré du sac est d’ores et déjà programmé. Cela n’empêchera pas les participants, de se sustenter au restaurant qui devrait ouvrir à nouveau ses portes pour la saison estivale.
Alyette sera accompagnée dans cette programmation par ses amis, Dominique WACQUIEZ, Manuela LUCAS-METTAY (sculptures sur bronze), Coryse BLANC (objets en volume), et à la sonorisation Jean Robert d’ESHOUGES. N’en doutons pas, un grand moment est en préparation à Ansignan. Il se déroulera en septembre.

 

 

Le bureau d’Ansigna’Muse nouvellement élu :

Liliane Cardona : présidente
Jean-Marc Peille : vice président
Agnès Sourd : secrétaire
Martine Peille : secrétaire adjointe
Badine Dumas : trésorière
Céline Peille : trésorière adjointe

Tous nos vœux accompagnent ces bénévoles pour la réussite de leurs multiples projets tendant à faire vivre leur village et au-delà, la ruralité si riche dans sa diversité.

 

Joseph JOURDA.