Communiqué de presse.

 

« Le 15 novembre 2019 se tenait à Estagel, une réunion publique d’information sur le compteur/capteur Linky. Un certain nombre d’habitants de la commune ainsi que de villages environnants, à la suite de cette réunion, ont décidé de s’organiser et ont créé un collectif anti-Linky Agly et des Fenouillèdes
L’objectif du groupe, est de s’opposer au déploiement du Linky et de contrecarrer la propagande éhontée que distille ENEDIS, en diffusant une information réelle sur ce petit boitier à la couleur printanière.
ENEDIS prétend que le Linky est obligatoire, il n’apparaît nulle part dans la loi, ni dans aucun texte, une quelconque obligation pour les usagers d’accepter un compteur communicant. D’ailleurs, « le fait d’imposer à autrui contre sa volonté un objet connecté est anticonstitutionnel ».
Selon les dires du distributeur d’électricité, cet appareil nous ferait faire des économies. Là encore, il s’agit d’un mensonge puisque le Linky compte la consommation en kva alors que la facture est en kwh. Or, 1 kwh égale 1,25 kva, il n’y a pas besoin d’être expert-comptable pour comprendre les surfacturations corroborés par de nombreux témoignages.
Les députés débattent actuellement sur la loi anti-gaspillage, et bien ENEDIS va jeter à la poubelle 35 millions de compteurs, en parfait état de marche, qui vont générer 45 mille tonnes de déchet dont 10T ne pourront pas être recyclées. Tout ça pour imposer, sans aucune concertation, des compteurs/capteurs, d’une vie moyenne de 10/15 ans et pour un montant de 7 à 8 milliards €.
Sans parler du coté intrusif qui permet de déterminer le profil des occupants du logement. Ces données pouvant servir aux marchands de l’Internet, mais aussi, aux différents services de renseignements.
Il en va de même des problèmes sanitaires dû à prolifération des ondes électromagnétiques qui vont augmenter le brouillard déjà existant.
Le collectif, vient d’envoyer une lettre au SYDEEL’66, nouveau propriétaire des compteurs électriques, afin qu’il demande à ENEDIS de stopper le déploiement des dits compteurs ».

 

Collectif StopLinky Agly-Fenouillèdes 
stoplinky66310@gmail.com