Villeneuve-de-la-Raho est connue dans l’histoire pour être la patrie de l’économiste et démographe Alfred Sauvy, son terroir viticole et son plan d’eau…

Aujourd’hui, Villeneuve-de-la-Raho – dont le maire est Mme la députée Jacqueline Irles (UMP), de par ailleurs vice-présidente de Perpignan-Méditerranée Communauté d’Agglomération (l’Agglo PMCA) – alimente régulièrement la chronique par sa « concentration inégalée dans le département d’antennes relais de téléphonie installées au coeur du village » , un projet de golf que d’aucuns estiment « dangereux pour l’environnement » et un autre de « création d’une chambre funéraire au coeur d’un lotissement ».

Mais la commune peut également s’enorgueillir de posséder un microclimat qui perturbe les installations électriques.

Il y avait eu, en octobre 2010, on s’en souvient, une célèbre perturbation qui avait provoqué une coupure électrique à la salle des fêtes de Villeneuve-de-la-Raho, à l’occasion d’un comité départemental de l’UMP’66 pour le moins houleux…

Mercredi soir, avant hier !, c’est une autre perturbation, sonore celle-ci, qui est survenue avant la réunion publique de Pierre Aylagas (PS), maire d’Argelès-sur-Mer et conseiller général, candidat sur la 4ème circonscription aux prochaines législatives (face à Mme Irles…), et porte-parole de François Hollande toujours sur cette 4ème circonscription des Pyrénées-Orientales, organisait dans une salle attenante de la mairie.

L’après-midi, les militants socialistes avaient agencé la salle, installé chaises, tables et sono. A 20h 15, à l’arrivée des premiers participants, l’alarme de la salle se déclenchait… Elle n’allait plus cesser de sonner pendant quarante-cinq minutes, interdisant bien sûr le début de la réunion. Ce n’est qu’à 21h que le technicien d’astreinte employa les grands moyens en sectionnant tout simplement les fils de l’alarme (heureux contribuables de la commune de Villeneuve-de-la-Raho) !

« Pendant ce temps, raconte un proche de Pierre Aylagas, la centaine de personnes présente prenait son mal en patience en attendant dans la cour… sous l’oeil averti de l’attachée parlementaire de Mme la députée-maire qui prenait en photo les participants… sans doute pour ses archives personnelles ? ».

Cet incident, dû sans nul doute au microclimat local, n’a pas empêché la réunion de se tenir. Bien au contraire.

Animée par Pierre Aylagas, en présence de Marcel Mateu (PS), conseiller général du canton, conseiller régional, de Michel Martin, maire de Montescot et président de la communauté de communes « secteur d’Illébéris », cette réunion, affirme un collaborateur du maire d’Argelès-sur-Mer, « a renforcé les citoyens présents, dont Joël Ecalle, 1er adjoint au maire de Villeneuve-de-la-Raho, dans leurs convictions que la France mérite le changement porté par François Hollande et un véritable débat démocratique ».